CBDA

Qu’est-ce que le CBDA et quels sont ses usages ?

Le cannabis attise autant les convoitises parce qu’il renferme plusieurs composés organiques. Si le CBD est le plus connu, il n’est pas le seul. Le cannabis contient également du CBDA, un autre ingrédient actif aux effets bien particuliers. Que faut-il savoir concrètement à propos du CBDA ? Voici les éléments de réponses.

Le CBDA, c’est quoi ?

Dans le cannabis, il y a le cannabidiol, plus connu sous le nom de CBD. S’il est proposé sous diverses formes, il est de plus en plus courant de le consommer infusé à condition de savoir réaliser une infusion au CBD. Ce que peu de consommateurs de CBD savent par contre, c’est que le CBD est obtenu à partir d’un autre composé contenu lui aussi dans la plante de cannabis et qu’on appelle le CBDA. En effet, les deux composés actifs du cannabis ont d’ailleurs des liens très étroits, puisque le CBDA n’est autre que du CBD sous forme acide. Il est présent dans les glandes de la résine de la plante de cannabis. Plus précisément, on en trouve dans les trichomes des plantes de cannabis qui n’ont pas été polymérisées ou chauffées.

C’est à partir de l’acide qu’on obtient le cannabidiol. En effet, lorsqu’elles sont crues, les fleurs de cannabis ne contiennent pas de CBD. Elles passent d’abord par un long processus de décarboxylation à l’issue duquel l’acide cannabinoïde est dégradé pour se transformer en CDB. Autrement dit, le CBDA est le précurseur du CBD.

Pendant longtemps, cette substance a été considérée comme un ingrédient inactif jusqu’à ce que plusieurs études sur le cannabis mettent en lumière ses vertus. En raison des liens de proximité existants avec le cannabidiol, le CBDA présenterait, selon des études menées en 2012, des caractéristiques proches de celles du CBD. En d’autres termes, l’acide de cannabidiol a des vertus similaires au CBD.

Le CDBA favorise la détente sans effets psychotropes

Étant l’acide du cannabidiol, le CBDA est lui-même une substance non psychoactive. De ce fait, il est totalement différent du THC et ne provoque pas d’état psychotrope tout comme le CBD. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les consommateurs de CBD ont des profils aussi variés. Ainsi, le CBDA favorise plutôt la détente et le calme grâce à son action sur le système nerveux. Il est capable d’agir sur les récepteurs de sérotonine du cerveau qui n’est autre que le neurotransmetteur qui contrôle l’humeur.  Cette action permet à l’acide cannabinoïde de participer à la réduction des effets de troubles de l’humeur tels que la dépression et l’anxiété.

La substance a également montré son efficacité dans le traitement du stress post-traumatique. De plus, son utilisation ne provoque pas les effets secondaires des traitements médicamenteux classiques tels que :

  • maux de tête ;
  • dépendance ;
  • somnolence ;
  • insomnie ;
  • agitation ;
  • troubles sexuels, etc.

Le CBDA est un analgésique

L’autre bienfait très connu du cannabidiol qu’on retrouve dans le CDBA, c’est l’effet analgésique. C’est d’ailleurs l’un des motifs d’achat les plus courants. En effet, tout comme le CBD, l’acide cannabinoïde influe sur l’activité des neurotransmetteurs qui participent au fonctionnement du système endocannabinoïde. Or, celui-ci agit comme un régulateur de plusieurs fonctions cérébrales telles que l’appétit, le sommeil, la douleur ou la réponse immunitaire.

En interagissant avec ces neurotransmetteurs, le CBDA permet de réduire la douleur de manière générale, mais principalement celle qui est liée à certaines maladies chroniques telles que :

  • l’arthrose ;
  • l’arthrite ;
  • la sclérose en plaque ;
  • la polyarthrite rhumatoïde.

Le CBDA pourrait également calmer les symptômes liés à certaines maladies chroniques comme le cancer (douleur, vomissement, nausées, etc.).

Le CBDA est un anti-inflammatoire

L’action anti-inflammatoire du CBDA est directement liée à celle d’analgésique. En effet, la substance est capable de neutraliser l’action des certaines enzymes pro-inflammatoires, principalement les cytokines. De ce fait, le CBDA permet de soulager les inflammations liées à certaines maladies comme l’arthrose et même l’acné.

CBDA : mode d’emploi et effets secondaires

Le CBDA est le plus souvent commercialisé en association avec le CBD sous diverses formes. On en trouve donc sous forme d’huile, mais aussi de capsules, de e-liquides, de cristaux ou de chewing-gum. L’appellation la plus courante est celle de CBD cru. Il est tout aussi possible de faire infuser les fleurs de cannabis fraîches pour profiter de l’action du CBDA.

Pour ce qui concerne les effets secondaires du CBDA, ils sont similaires à ceux du cannabidiol en raison de la similitude de leur structure moléculaire. Il est donc courant d’avoir la diarrhée, des étourdissements ou la bouche pâteuse en utilisant régulièrement de l’acide cannabinoïde.

crème brûlée CBD

Crème brûlée au CBD

Vous n’avez plus qu’à les servir et à vous régaler ! Et comme toute recette, celle-ci apporte des macro et micronutriments importants pour la santé

Lire la suite