Faut pas ecouter aku 

abeilles et chanvre

Le chanvre empêche le vieillissement des abeilles

On le sait maintenant, le chanvre possède différentes vertus santé, notamment grâce à sa teneur en CBD, qui peut aider à décontracter les muscles et qui apporte un apaisement mental certain.

Mais savais-tu que le chanvre pourrait arrêter le vieillissement ? Et notamment celui des abeilles ! Alors, le chanvre serait-il la nouvelle fontaine de jouvence ? C’est ce qu’on va voir dans cet article.

Le chanvre, un atout jeunesse

D’après une étude polonaise, qui a été publié le 02 avril 2022 dans la revue “Antioxidants” le chanvre pourrait être un remède contre le vieillissement. Cette dernière portait sur les abeilles, auxquelles les chercheurs et chercheuses ont donné un extrait de chanvre. Le but de cette expérience était de voir si les propriétés antioxydantes du chanvre pouvaient avoir un effet sur ces insectes. Cette étude a révélé qu’en donnant du chanvre aux abeilles, elles profitaient d’un regain d’antioxydants dont elles avaient besoin, mais cet apport ralentissait également le processus de vieillissement de ces dernières !

Pourquoi les abeilles et pas un autre insecte ? Tout simplement parce que les abeilles font partie des éléments essentiels dans la pollinisation de nombreuses cultures. Mais avec l’action de l’être humain comme la pollution grandissante par exemple, les abeilles ont une vie difficile ! Leur population ayant connu un déclin important, notamment à cause d’une sensibilité importante aux parasites, de l’utilisation généralisée de pesticides et des effets du changement climatique, il est crucial de trouver une solution pour sauvegarder ces petites bêtes. 

Le chanvre, l’ami des abeilles

Ce sont des chercheurs de l’université des sciences de la vie située à Lublin, faisant partis du Département d’écophysiologie des invertébrés et de biologie expérimentale qui ont eu l’idée de mener cette recherche. Ils ont donc testé les effets que peut provoquer le chanvre sur l’activité du système antioxydant dans l’hémolymphe d’abeilles Apis mellifera. L’hémolymphe, c’est un liquide que l’on trouve chez les insectes et qui serait semblable au sang que l’on retrouve chez les vertébrés.

Ces abeilles domestiques adultes ont été divisées en trois groupes :

  • Un premier groupe a été nourri avec du sirop de sucre pur et des bandes de coton imbibées d’extrait de chanvre
  • Le second groupe a été nourri avec un mélange de sirop de sucre et d’extrait de chanvre administré par seringue
  • Et le troisième groupe, qui est le groupe témoin, a été nourri avec un mélange de sucre et une solution d’eau et de glycérine.

Le résultat de cette étude montre que les activités antioxydantes les plus élevées ont été observées dans le groupe 2, et leur durée de vie a atteint 52 jours. Pour le groupe 1, leur durée de vie était de “seulement” 49 jours, soit 3 jours de moins que le groupe 2. Quant au groupe témoin, les abeilles n’ont survécu que 35 jours.

« L’extrait de chanvre, grâce à ses propriétés antioxydantes, a augmenté les activités des enzymes antioxydantes clés qui protègent les organismes de l’abeille contre les radicaux libres et retardent ainsi les processus de vieillissement »

indiquent les chercheurs.  Ainsi, le chanvre pourrait contribuer à l’amélioration de l’immunité naturelle des abeilles, ce qui pourrait les aider à lutter contre le stress oxydatif (dû à la pollution, aux pesticides, etc.) et donc prolonger leur longévité. 

Du chanvre pour les abeilles

De plus, d’autres études ont démontré que le chanvre pouvait servir de nourriture aux abeilles pendant les périodes où les autres sources de nourriture se font rares. Bien entendu, c’est surtout le pollen du chanvre que les abeilles utilisent, donc il serait intéressant de cultiver ce dernier et de partager les fleurs avec nos amis pollinisateurs 😉

Et pour l’être humain ?

Peut-être que cette recherche pourrait également servir pour les êtres-humains, et pourrait contribuer à une amélioration de la santé en général. En effet, le stress oxydatif provoquant des symptômes tels que la fatigue, les troubles circulatoires, les problèmes de vue, les maladies de la peau, le cancer, etc. Il serait donc intéressant de voir si les propriétés antioxydantes du chanvre ont les mêmes effets sur les abeilles que sur le genre humain.

Peut-être est-ce un espoir pour lutter contre des maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson, ou celle d’Alzheimer, ou d’autres comme le sida ou l’insuffisance rénale.

On va attendre que les études se poursuivent, mais on croise fort les doigts pour que cet effet soit possible sur l’humain 😀 

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à aller lire celui-ci, qui aborde les avantages du CBD sur la santé 🙂

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]