arthrose et CBD

Comment soulager efficacement l’arthrose grâce au CBD

L’arthrose est la maladie caractérisée par la dégénérescence du cartilage qui protège les extrémités des os des articulations. À ce jour, il n’existe aucun traitement permettant d’en guérir, mais certains permettent d’en soulager durablement les manifestations. Le CBD fait partie des plus plébiscités. Il convient donc de se questionner sur les effets d’un traitement au CBD dans le soulagement de l’arthrose.

Le CBD permet de prévenir l’arthrose

Aussi appelée « arthropathie chronique dégénérative », l’arthrose est une maladie caractérisée par le dysfonctionnement des articulations et la destruction du cartilage des os. Très invalidante, cette maladie touche principalement les zones articulaires telles que :

  • le cou ;
  • la hanche ;
  • les genoux ;
  • les chevilles ;
  • la colonne vertébrale ;
  • les doigts ; etc.

L’arthrose a un caractère irréversible qui rend toute guérison impossible. Heureusement, une étude réalisée en 2017 a permis d’aboutir à la conclusion que le CBD aurait un effet préventif sur l’arthrose en particulier et sur le développement des maladies articulaires en particulier.

Consommer régulièrement du CBD en infusion permet de réduire le stress, considéré comme un facteur de surcharge pondérale. Or, une pression excessive sur les articulations due à la surcharge pondérale constitue l’un des facteurs de survenue de l’arthrose.

Le CBD soulage les inflammations liées à l’arthrose

Les nombreuses études menées sur les arthropathies dégénératives chroniques, notamment sur l’arthrose qui est la plus répandue, ont permis d’en comprendre les multiples facteurs de risque.

Il a été démontré que des enzymes pro-inflammatoires sont aussi impliquées dans l’évolution de la maladie. C’est le cas des cytokines qui sont responsables de l’inflammation synoviale qui caractérise la maladie. Les traitements actuellement proposés implique donc une part d’anti-inflammatoire non stéroïdiens. Pour la plupart, leurs effets sont limités et c’est là que le CBD intervient.

Toute l’efficacité du cannabis thérapeutique dans le traitement symptomatique de l’arthrose repose sur sa teneur en cannabidiol. Selon l’étude réalisée par le rhumatologue américain Philipott en 2017, le cannabidiol agit sur le système endocannabinoïde. Celui-ci est composé :

  • d’enzymes ;
  • de ligands endogènes ;
  • de récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2.

Présents à plusieurs endroits du corps, dont les os et la moelle osseuse, ces récepteurs impactent la coordination et le mouvement. L’action du CBD permet ainsi de réduire l’effet des cytokines, en agissant comme un inhibiteur des mécanismes inflammatoires.

Le CBD soulage les douleurs liées à l’arthrose

En plus des inflammations, l’arthrose est une affection caractérisée par des douleurs rhumatismales. Or, un article publié en février 2008 a révélé les résultats d’une étude sur l’analgésie cannabinoïde dans le traitement de la douleur résultant de maladies rhumatoïdes comme l’arthrite et l’arthrose.

En dehors des enzymes responsables de l’inflammation, des phénomènes biologiques et mécaniques sont aussi responsables du dysfonctionnement articulaire et de la destruction du cartilage. Ils déstabilisent les structures péri-articulaires et articulaires (ligaments, capsules, os sous-chrondral, liquide synovial…), entraînant de vives douleurs articulaires aggravées par des facteurs de risques comme la surcharge pondérale.

Comment consommer le CBD pour soulager l’arthrose ?

L’efficacité du cannabidiol est telle que le profil des consommateurs de CBD est très varié. La grande majorité des consommateurs l’utilisent majoritairement pour soulager les douleurs chroniques dans le traitement de maladies comme l’arthrose. En fonction des profils, le CBD est consommé sous plusieurs formes.

L’huile de CBD

De la famille des cannabinoïdes, l’huile de CBD est une substance active présente dans la plante à une concentration qui varie entre 0,1% et 2,9%. Elle est tirée des fibres des tiges de cannabis, mais aussi des graines (principalement). Dans sa forme brute, l’huile de CBD a plusieurs vertus relaxantes et anti-inflammatoires. C’est à ce jour le type de CBD préféré des consommateurs.

Les e-liquides de CBD

Sous cette forme, le CBD est principalement destiné aux e-fumeurs, c’est-à-dire aux utilisateurs de cigarette électronique. Inhaler du CBD facilite une meilleure absorption de la molécule et par conséquent, une meilleure transmission aux récepteurs sensoriels du système nerveux. La quantité de molécule ingérée dépend principalement du dosage du e-liquide choisi et du vapoteur.

L’infusion de CBD

Il est aussi possible de consommer du CBD en infusion contre l’arthrose. L’infusion est présentée comme une alternative plus économique, plus rapide et plus facile à la consommation de CBD par inhalation. Cette forme permet de profiter très efficacement des propriétés analgésiques du CBD et de soulager les douleurs osseuses, musculaires et articulaires. La tisane vous fait profiter bien plus longtemps des effets relaxants du cannabidiol.

Le CBD a-t-il des effets secondaires ?

De manière générale, le CBD est bien toléré. Il peut cependant arriver qu’il provoque des effets indésirables lorsqu’il est consommé à des doses trop élevées. Au nombre de ces effets indésirables, on peut citer :

  • la fatigue ;
  • l’augmentation de l’appétit ;
  • la prise de poids ;
  • la diarrhée.

Il est également établi que le CBD interagit avec certains médicaments. Ces interactions peuvent être nocives, voire dangereuses. Il est important de lire attentivement les avertissements sur la boîte lorsque vous utilisez l’huile de CBD contre l’arthrose. A défaut, demandez l’avis de votre médecin traitant.

Faire du lait au CBD

Faire du lait au CBD

Le lait, un des ingrédients phare que tout bon cuisinier se doit d’avoir dans son garde-manger. Le plus commun reste le lait de vache, mais

Lire la suite