dépistage

CBD : Fonctionnement d’un Test Salivaire

La cannabidiol ou CBD est reconnu récemment par ses effets médicinaux avantageux. Certains le consomment à des fins récréatives et d’autres à des fins thérapeutiques. En effet, les consommateurs de cannabinoïde ne cessent d’augmenter en France.

Pour savoir si une personne a consommé de CBD ou des substances illicites telles que le THC, des tests de dépistage sont effectués. Parmi les tests de dépistage, on distingue le test urinaire, le test capillaire et le test salivaire.

Dans ce dossier, focalisons-nous sur le test salivaire pour la détection de cannabis

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD est présent dans la plante de cannabis Sativa, d’où la provenance du chanvre et du cannabis.

Le CBD est le second cannabinoïde le plus concentré dans les espèces de cannabis, après le THC. De nos jours, cette substance est appréciée pour ses multiples vertus thérapeutiques.

Selon les tests effectués par des laboratoires indépendants, le CBD permettrait de traiter certains troubles et pourrait soulager les douleurs chroniques.

Il s’agit d’une substance qui ne présente pas d’effets psychoactifs. Le meilleur recours pour ceux et celles qui veulent une expérience relaxante, mais également ceux et celles qui désirent bénéficier des propriétés médicales du cannabis.  

Quels sont les effets du CBD ?

Le CBD a d’innombrables effets. Ses impacts ont été prouvés il y a des millénaires et sont encore valables actuellement. Il s’agit des conséquences dont vous pouvez jouir en consommant le CBD.

Ainsi, sachez qu’en utilisant ou en consommant des produits à base de CBD tels que les huiles au CBD, les infusions au CBD ou les gélules de CBD, vous profitez de ses effets :

  • anti-inflammatoire et neuro-protecteur : le cannabis à usage médical serait idéal pour traiter la maladie de Parkinson
  • antiépileptique : le CBD réduirait la fréquence et l’intensité des crises épileptiques
  • anti-stress, anti-dépression : le CBD agirait efficacement sur la santé mentale
  • anti-tumoral : le cannabis médical diminuerait la croissance tumorale

Certes, les effets du CBD ne se limitent pas seulement à ces énumérations. Sachez également que cette substance pourrait aider à traiter divers symptômes de maladies et soulager les douleurs chroniques. Elle constitue un relaxant musculaire naturel et aiderait à retrouver le sommeil.

Quels sont les différents modes de consommation du CBD ?

Pour ingérer du CBD, plusieurs méthodes de consommation s’offrent à vous. Vous pouvez prendre du CDB et profiter de ses vertus à travers différentes formes de produits.

La consommation par voie orale

Le mode d’administration le plus courant est la voie orale.

Par cette méthode, vous pouvez jouir des propriétés thérapeutiques du CBD contenues dans les aliments comestibles comme les cookies, les bonbons et les miels. Il y a aussi le CBD sous forme de gélules, de comprimés, de capsules ou de compléments alimentaires.

Il est aussi possible de réaliser des tisanes et des infusions au CBD pour bénéficier de ses propriétés thérapeutiques.

L’ingestion par voie sublinguale

Cette technique consiste à mettre quelques gouttes sous la langue à l’aide d’une pipette. C’est une méthode qui procure des effets rapidement et qui est simple à réaliser.

L’administration par voie respiratoire

L’idée est d’inhaler, de fumer ou de vapoter le CBD. Vous pouvez prendre des e-liquides au CBD. Il est aussi possible de bénéficier des vertus médicinales du cannabis à l’aide d’un vaporisateur.

L’application par voie cutanée

Les huiles de CBD ont permis aussi la fabrication de divers produits cosmétiques au CBD. Ces derniers sont à appliquer directement sur la peau, sur la zone à traiter.

Cela englobe donc les baumes au CBD, les crèmes, les lotions, les sérums et masques pour cheveux.

Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

Il convient de connaître la différence entre le CBD et le THC avant d‘entamer sur le principe du test salivaire.

En effet, sachez que le CBD n’a pas d’effet psychoactif comme le THC. Ainsi, en consommant du CBD, vous pouvez rester totalement conscient.e du monde qui vous entoure. Cette substance aiderait même à vous sentir plus disposé.e à faire quelque chose. Par contre, en avalant une substance contenant du THC, vous pouvez avoir une sensation de faim voire de somnolence.

Le test salivaire, c’est quoi au juste ?

Le test salivaire est le fait de détecter la présence et la consommation de stupéfiants via la salive. Ainsi, le test salivaire est souvent pratiqué lors d’un contrôle routier, par la gendarmerie ou la police. Mais certaines entreprises l’effectuent aussi sur leurs salariés.

La législation française interdit de conduire après avoir consommé des substances illicites classées comme stupéfiants. Cela concerne donc les drogues et l’alcool. Le cannabis contenant du THC est illégal, et est donc considéré comme une drogue.

Fonctionnement du test de dépistage

Le test salivaire ou test de dépistage de drogue est très simple à effectuer. En effet, pour ce faire, il faut un coton-tige.

Le principe est de placer le coton-tige sur la cavité intérieure de la joue et de frotter sur les muqueuses. Cela permet de récolter quelques gouttes de salive.

Ces gouttes sont ensuite testées par réaction chimique. Le résultat sera obtenu après 3 à 10 minutes.

Ce type de dépistage permet de définir si le conducteur a pris des substances illégales ou non. Il consiste à déterminer la présence de la molécule de THC ou d’autres molécules psychoactives dans l’organisme de la personne testée.

Le test salivaire prouve la consommation de cannabis ou non par un automobiliste lors d’un contrôle routier. Il permet de voir la présence de THCa dans la salive.

Le THCa est un acide du THC, une forme de dépôts dans la bouche qui peut être détectée même 6 heures après la dernière consommation de cannabis.

La présence de THCa dans les muqueuses de la personne testée induit donc que le test est positif. Donc, cela veut dire que le conducteur a consommé des produits contenant du THC. Si le THC n’est pas détecté durant le dépistage salivaire, le test est négatif.

En cas de test positif, il y a des sanctions comme l’annulation du permis de conduire par exemple. Il y a aussi le paiement d’amende qui peuvent variées en fonction de la dose et si le conducteur possédé du cannabis sur lui.

Durée de détection cannabis

Il est d’abord à préciser que les tests salivaires peuvent ne pas être fiables à 100%. Cela s’explique par le témoignage des usagers et des études effectuées, il y a des années. En plus, le test salivaire détecte souvent plus efficacement quelques familles de stupéfiants : familles des cannabiniques, la cocaïne, et les opiacés.

Quels sont les risques d’un test salivaire lors d’un contrôle routier

Certes, tout consommateur de CBD se demande toujours sur le danger de cette substance sur la santé.

Concernant la consommation en France, le taux légal est de 0,2% de THC. Les produits CDB sont donc autorisés s’ils ne dépassent pas ce taux. Durant la conduite d’un véhicule, la législation et le règlement intérieur en France n’interdit pas la prise de CBD, dans ce cas, vous ne risquez rien.

Par contre, les tests salivaires lors des contrôles routiers ne permettent pas la connaissance de la quantité de THC absorbé. Le test définit simplement une présence ou une absence de la molécule. Il ne découvre pas non plus la présence de CBD.

Sur ce, se faire contrôler par le dépistage des salives présente un risque. Vous serez toujours testé positif si le produit CBD que vous avez prit contient des traces de THC.

Il vaut mieux donc faire un prélèvement sanguin ou une analyse sanguine voire un dépistage urinaire pour que le test ne présente aucun risque.

Est-il possible d’échapper au résultat positif en consommant du CBD ?

Lors d’un contrôle de sécurité routière et de dépistage de drogue ou d’héroïne, les risques de faux résultats sont élevés. Les faux-positifs et les faux-négatifs peuvent être annoncés. Face à cette situation, des vérifications ou une contre-expertise sont souvent réalisées, que ce soit après lors d’un contrôle routier ou sur l’entreprise. L’idée est de prouver la sobriété des salariés.

Ainsi, pour échapper au résultat de contrôle positif, ne pas prendre de substances illicites est la première chose à faire.

Si vous consommez des produits à base de CBD, garantissez leur qualité et leur mode de production. Vérifiez aussi les traces de THC contenues dans le produit. L’idéal est de faire votre achat en ligne, au sein d’une boutique spécialisée ou d’un grossiste de CBD.

Faire du lait au CBD

Faire du lait au CBD

Le lait, un des ingrédients phare que tout bon cuisinier se doit d’avoir dans son garde-manger. Le plus commun reste le lait de vache, mais

Lire la suite