⚠️ Toutes les commandes contenant des produits en précommande seront expédiées dans une dizaine de jours. ⚠️

vaporisateur

Comment nettoyer correctement son vaporisateur ?

Si vous êtes un utilisateur de vaporisateur, mais vous avez dû remarquer que ce n’était pas simple de nettoyer cet outil.

En effet, nettoyer son vaporisateur est essentiel, car en nettoyant correctement et régulièrement votre vaporisateur, il fonctionne mieux, donnant l’impression que vous l’utilisez pour la première fois.

Si vous en avez utilisé un récemment, vous profitez de douces bouffées, mais après quelques mois d’utilisation, sa qualité peut diminuer s’il n’est pas correctement entretenu.

Si vous souhaitez garder votre vaporisateur au meilleur de sa capacité, avec un meilleur goût et une longue durée de conservation, alors apprenez à nettoyer votre vaporisateur.

Est-il obligatoire de nettoyer un vaporisateur ?

Vous devez vous en douter, mais la réponse est : OUI !

Le maintien de l’hygiène de votre vaporisateur est indispensable si vous souhaitez profiter plus longtemps de votre appareil.

Qu’est-ce qu’un vaporisateur ?

Les vaporisateurs sont des outils qui vous permettent de consommer vos produits CBD tel que les fleurs et les résines par inhalation en toute sécurité. En effet, ces derniers évitent les dangers que la combustion peut avoir sur le système respiratoire du fumeur, car ils ne produisent justement pas ce phénomène de combustion, car cet appareil ne brûle pas d’herbes lors de la vaporisation. Ainsi, s’il n’y a pas d’action de brûler le produit CBD, il n’y aura pas de fumée et les substances nocives pouvant être produites lors de l’allumage d’un joint ou d’une cigarette n’existeront pas.

Par contre, ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de combustion, que le vaporisateur ne se salit pas pour autant.

Ainsi, même si vous l’utilisez que périodiquement, des résidus collants s’accumulent dans les filtres de l’appareil, ce qui rend l’expérience de l’inhalation beaucoup moins agréable et efficace.

Comment nettoyer un vaporisateur ?

Il existe 2 manières de nettoyer son vaporisateur, qui sont :

  • Un nettoyage de routine quotidien
  • Un nettoyage en profondeur.

À savoir que le premier ne prendra que quelques minutes et devra se faire après chaque vaporisation. Ce qui peut être contraignant, tant que l’on n’en a pas pris l’habitude.

La deuxième option est un processus plus élaboré, qui peut se faire toutes les deux semaines ou bien lorsque vous passez du concentré à l’herbe par exemple.

Le nettoyage quotidien

En général, quand vous achetez votre vaporisateur, celui-ci dispose également d’une petite brosse, qui sert pour le nettoyage de routine.

Mais il est possible que cette brosse ne soit pas fournie avec, mais pas de panique ! Vous pouvez acheter une petite brosse de nettoyage, comme celles que vous achetez avec des rasoirs électriques, ou utiliser des cure-pipes et des cotons-tiges.

Dans les deux cas, pour procéder au nettoyage, il vous faudra avant tout vider la chambre à herbes de votre vaporisateur. Puis vous devrez utiliser votre outil (brosse ou cure-pipe) pour éliminer les résidus végétaux accumulés à l’intérieur.

Enfin, vous pouvez utiliser le cure-pipe pour nettoyer l’intérieur de l’embout buccal et des lingettes alcoolisées pour nettoyer l’extérieur de votre vaporisateur. 

C’est un nettoyage rapide, qui permet de garder votre vaporisateur le plus clean possible.

Mais ça, c’est si vous faites un nettoyage quotidien de votre outil de vape. Pour un nettoyage plus poussé, il faudra suivre les instructions suivantes.

Le nettoyage en profondeur

Avant de passer à un nettoyage complet de votre vaporisateur, il vous faut tenir compte du type de vaporisateur dont vous disposez, car le processus de désinfection peut varier en fonction du type d’outil que vous avez. 

Il existe 3 grands modèles de vaporisateurs, que l’on peut classer ainsi :

  • Vaporisateur de fleurs sèches
  • Vaporisateur pour concentrés
  • Stylo vaporisateur.

Bien entendu, chaque type à ses particularités, et il faut en tenir compte pour le nettoyage.

Vaporisateur d’herbes sèches.

Pour laver ce modèle de vaporisateur, il vous faudra le démonter soigneusement, afin de pouvoir nettoyer chaque partie. Ainsi, vous devriez avoir comme pièces : 

  • L’embout buccal,
  • La chambre de chauffe
  • Et la batterie.

D’autres pièces peuvent s’ajouter, selon le modèle, mais vous aurez obligatoirement ces trois morceaux.

Ensuite, il vous faudra suivre les instructions inscrites sur le manuel de votre appareil pour le démonter en toute sécurité. Il ne vous restera plus qu’à secouer doucement et tapoter chaque partie pour enlever toute herbe emprisonnée à l’intérieur. N’oubliez pas que vous pouvez utiliser une brosse de nettoyage ou un cure-pipe pour tout résidu des pièces.

Vous pouvez utiliser de l’alcool isopropylique à 99 % pour vous aider à nettoyer les pièces de l’appareil, permettant d’éliminer les taches tenaces et l’herbe collante.

Dernière étape, il vous faudra sortir la batterie du vaporisateur et de la brosser, sans oublier de nettoyer également le compartiment. Il ne vous reste plus qu’à remonter toutes les pièces et de nettoyer l’extérieur si besoin, et vous pourrez profiter d’un vaporisateur tout neuf !

Vaporisateur pour concentrés

Les vaporisateurs pour concentrés sont spécifiques, du fait que le produit est particulièrement collant, et aura tendance à salir facilement les vaporisateurs.

C’est pourquoi le nettoyage des vaporisateurs à concentrés est une étape cruciale à respecter si vous voulez que votre outil dure dans le temps.

Comme pour le vaporisateur à fleurs, il vous faudra démonter votre vaporisateur en suivant bien les instructions inscrites sur le manuel. 

Ainsi, il vous faudra retirer la buse, ouvrir la chambre de chauffe et la nettoyer soigneusement avec un coton-tige préalablement imbibé d’alcool. Poursuivez cette étape jusqu’à ce que tous les résidus soient partis.

Ensuite, c’est le tour de l’embout buccal, et les autres parties de votre vaporisateur, c’est-à-dire les filtres, les tubes en verre et les écrans métalliques s’ils sont inclus.

Retirez ensuite la batterie de son compartiment et nettoyez-la soigneusement et replacez-la une fois que tout l’alcool s’est évaporé et terminez d’assembler votre vaporisateur.

Si les grilles sont vraiment trop collantes, vous pouvez les laisser tremper quelques secondes dans de l’alcool isopropylique.

Le Stylo vaporisateur

Vous pouvez retrouver cet appareil sous le nom de stylo vape ou cigarette électronique, mais qui est un outil qui demande des soins particuliers.

Pour le nettoyer, commencez par enlever toute herbe collée à l’aide d’une brosse au besoin. Ensuite, ouvrez-le comme indiqué dans le manuel d’utilisation pour accéder à chacune des pièces qu’il contient.

Nettoyez l’intérieur avec la brosse ou le cure-pipe et si votre appareil dispose d’une chambre de réchauffement amovible, il vous faudra également la nettoyer et la désinfecter.

La spécificité de cette vape, c’est qu’il ne faut pas oublier de nettoyer également les fils, car ils peuvent cacher de la matière végétale et d’autres débris.

Pour ce type de vaporisateur, il est très important de nettoyer les écrans, car sans eux, l’outil est inutilisable. Donc retirez délicatement ces derniers et plongez les écrans dans un petit verre d’alcool à friction pendant 20 à 30 minutes. Polissez immédiatement chaque écran et laissez-le sécher.

Puis, comme pour les deux autres vaporisateurs, remontez votre stylo vape et profitez-en comme si c’était son premier jour d’utilisation ! 

Conclusion

Chaque modèle de vaporisateur est différent, en fonction de ses caractéristiques, de sa structure et de ses pièces. Donc si vous souhaitez le nettoyer en profondeur et de manière optimale, vous devez vous montrer très attentif/attentive à l’exécution de ce nettoyage, afin de ne pas endommager votre outil.

C’est pourquoi un entretien fréquent (hebdomadaire par exemple) de votre vaporisateur évitera non seulement une situation d’encrassement, et en plus, cela optimisera votre expérience avec le chanvre !

Le nettoyage de votre vaporisateur ce n’est que du bonus pour votre consommation !

autofloraison

Les plants à autofloraison

Les plantes de cannabis à autofloraison, que l’on appelle aussi “autoflorissantes” ont gagné rapidement en popularité, devenant à la mode. De nombreux cultivateurs apprécient ce type de

Lire la suite
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]