Faire du sel infusé au CBD

Comment faire du sel infusé au CBD ?

Depuis maintenant quelques mois, on vous propose des recettes au CBD de toutes sortes. Des salées, des sucrées, mais aussi des épicées, mais toujours sous forme de plat à partager. Mais aujourd’hui, on voudrait innover, et vous proposer un condiment au CBD.

Et on s’est demandé lequel nous allions choisir, et nous nous sommes tourné.e.s vers le sel, car c’est le condiment le plus utilisé dans la cuisine, aussi bien salée que sucrée.

Alors vous êtes prêt.e.s à tenter l’expérience du sel au CBD ?

L’origine du sel

Le sel ou chlorure de sodium, peut se trouver sous différentes formes, de solide à liquide. Devant la diversité des sels, l’Homme a dû inventer une large gamme de techniques pour obtenir la forme souhaitée.

Hormis l’exploitation de sel sous forme solide, l’extraction du sel revient le plus souvent à traiter un liquide en le soumettant à une évaporation naturelle (sel solaire) ou artificielle (sel ignigène) jusqu’à ce que ce dernier cristallise. On obtient alors du sel en grains, que l’on utilise dans la cuisine.

Le sel est un minéral d’origine marine, ce qui veut dire qu’il est naturellement présent dans l’eau. En effet, lorsque les océans recouvraient la Terre, le sel s’est déposé en couches de sédiments à chaque retrait de la mer. Aujourd’hui, on peut le trouver en abondance dans la nature, soit à l’état de roche, que l’on appelle communément le sel gemme, soit dilué dans l’eau de mer.

L’histoire du sel

Le sel est connu depuis la Préhistoire pour ses caractéristiques d’assaisonnement et de conservation des aliments.

À cette époque, il était extrait de mines enfouies dans le sol, dans les sources salées ou directement de la mer.

Ils utilisaient alors des tessons de briquetage, qui sont des sortes de marmites en céramique, pour extraire le sel. Ces marmites étaient placées sur des fours à feux de bois et bâtonnets d’argile cuite dont l’assemblage permettait d’évaporer une partie de l’eau, et donc de récolter le sel. On les trouvait encore à l’âge du fer, période qui voit l’apparition d’outillages plus robustes et de plus grande capacité dans lesquels on faisait légèrement chauffer la saumure filtrée et concentrée.

Les routes du sel furent les grandes voies de communications et d’échanges depuis l’Antiquité pour l’acheminement du sel, transporté depuis les régions productrices vers les régions qui en étaient dépourvues.

D’ailleurs, les Romains contrôlaient l’approvisionnement en sel, ce qui fut l’une des clefs de l’expansion militaire de l’Empire romain. Sans ces salaisons, les armées de César n’auraient pu recourir au pillage des territoires conquis, et donc l’implantation durable de la civilisation romaine n’aurait pas eu lieu.

Mais de nouvelles techniques de conservation des aliments apparut à la fin du XVIIIe siècle, qui mit fin au règne de la route du sel, mais qui joua un rôle crucial en revanche dans les grandes conquêtes maritimes, car cela permit aux marins de transporter de vivres pour leurs voyages d’exploration, sans risque de péremption de ces denrées.

Il a même été inventé une taxe du sel, appelée gabelle, qui est apparue sous Louis IX. Cela à mener à bien des guerres, et des exodes rurales massives.

Fabriquer du sel au CBD

Recette de sel infusé au CBD

Ingrédients

  • 5 g de fleurs CBD de votre choix
  • 75 g de sel
  • 30 ml d’alcool pur

L’équipe a opté pour la variété Gorilla Glue, car elle a un goût plutôt “neutre“, bien que des notes d’agrumes peuvent se faire ressentir. Ensuite, à vous de choisir la variété qui vous convient, en fonction de vos goûts.

Préparation

  1. On commence par ajouter les fleurs CBD et l’alcool dans un pot en verre, puis laisse le tout reposer au congélateur durant au moins une heure.

  2. Ensuite, filtrez le mélange dans un nouveau pot en verre. Il ne vous reste plus qu’à ajouter le sel et à remuer ce pot pendant 3 à 5 minutes.

  3. Préchauffez maintenant votre four à 200 °C. Attention, si vous dépassez les 220 °C, cela pourrait compromettre les terpènes et cannabinoïdes contenus dans les fleurs.

  4. Répandez le mélange sel, alcool, fleur de cannabis CBD sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson.

  5. Faites chauffer le tout dans le four durant 15 minutes.

  6. Au bout de ces minutes, mélangez la mixture de sel, puis enfournez à nouveau pendant 15 minutes.

  7. Une fois que les 15 minutes sont écoulées, vérifiez que le sel soit complètement sec et froid, avant de le placer dans une salière ou autre contenant de votre choix.

Et voilà, vous avez du bon cannasel au CBD ! Vous pouvez alors en saupoudrer sur vos plats, vous en servir dans vos recettes favorites ! Attention, pensez bien que le CBD en ingestion met quelques heures à agir sur l’organisme. Alors n’en abusez pas, et attendez un peu avant de resaler votre plat 😉

Les avantages du sel au CBD

Une utilisation simplifiée

Vous pouvez l’ajouter à tout moment dans la recette, en mettre plus ou moins, en fonction de vos envies et vos besoins. Avec une salière remplie de sel au cannabis CBD, vous pouvez cuisiner un plat simple, comme des pâtes, mais en faire une recette fabuleuse, juste en ajoutant un peu de sel au CBD.

Attention à bien étiqueter le sel au CBD, pour ne pas le confondre avec du sel “normal“. 

Une conversation optimale

Vous êtes-vous déjà demandé si votre sel de cuisine était périmé ? Non, car c’est un produit “sec” qui ne nécessite pas de DLC, puisqu’il ne périme pas.

C’est pareil pour le sel au CBD, bien que la qualité des cannabinoïdes se détériore avec le temps, mais tant que vous le conservez dans un endroit frais et sec, il pourra s’utiliser durant des années.

Ainsi, vous pouvez profiter d’une touche de cannabidiol à tout moment de la journée, et sans risque de goût rance ou périmé !

Un produit CBD discret

Le CBD, comme le cannabis, n’est pas toujours bien vu par l’entourage. En effet, certaines personnes pourraient vous regarder de travers si vous consommez de l’herbe en public, peu importe le but de l’usage.

Mais le sel au CBD ressemble à n’importe quel autre assaisonnement, et vous pourrez l’utiliser n’importe où n’importe quand, sans que personne ne s’en doute.

Le sel CBD se marie avec toutes les saveurs

Que vous choisissiez de l’incorporer à vos œufs au plat, dans votre soupe, ou bien dans vos cookies de 16H, le sel au CBD pourra accompagner toutes vos préparations culinaires, qu’elles soient sucrées ou bien salées, sans compromettre leur goût, bien au contraire !

Conclusion

À vous de jouer maintenant ! Assaisonnez vos plats avec votre sel au CBD, et innovez vos recettes favorites.

Et si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à regarder nos autres recettes, comme celle-ci ou bien celle-là 😉

Un cheesecake au CBD

Faire un cheesecake au CBD

Qui n’aime pas le cheesecake ? Cette délicieuse pâtisserie que l’on retrouve un peu partout depuis quelques années, tellement elle est appréciée. Entre légèreté et

Lire la suite