voyage et CBD

Voyager avec du CBD

Ami(e)s voyageurs et voyageuses, on va parler d’un sujet qui concerne tous les consommateurs de CBD : peut-on amener ses produits CBD en voyage ? Que vous soyez un grand consommateur ou bien un consommateur occasionnel, il peut arriver que vous soyez tenté d’apporter dans vos bagages un peu de cannabidiol. Que ce soit pour être apaisé(e)s et donc moins stressé(e) pendant les trajets, ou bien juste pour le plaisir de ses effets relaxants. Mais peut-on réellement en emporter partout avec soi ? Eh bien, c’est ce que nous allons voir dans cet article.

La légalité du CBD

Bien que le cannabidiol gagne en popularité, il n’est cependant pas autorisé dans tous les pays du monde entier. Alors comment voyager avec une substance qui pourrait sembler illégale aux yeux du pays visité ?

Le cannabidiol n’est pas considéré comme une drogue, étant donné qu’il ne procure pas d’effet psychoactif. Cependant, il est primordial de vous renseigner sur la législation le concernant en fonction de l’endroit que vous souhaitez visiter.

En règle générale, le fait de transporter avec soi du CBD ne devrait pas poser de problèmes, si ces quelques précautions sont prises :

  • Le sachet qui contient le CBD est intact ;
  • Si vous avez un reçu qui atteste de sa conformité avec les lois européennes en vigueur.

Alors, si on respecte ces prescriptions, peut-on amener du CBD dans tous les transports sans soucis de douane ? Eh bien, pas forcément ! Cela va dépendre de certaines conditions, car même s’il est autorisé dans de nombreux pays européens et hors Europe, il est souvent placé dans une zone grise, qui est à la limite de l’illégale.

europe

Voyager en Europe avec du CBD

En effet, même si le CBD est un produit légal en Europe, à condition que son taux de THC ne dépasse pas les 0.2%, il reste difficile de prouver la véracité de nos arguments.

Par exemple, les fleurs CBD et les fleurs de cannabis contenant du THC se ressemblent trait pour trait, et c’est logique, puisqu’elles sont issues d’une même variété, mais la version CBD a subi des modifications génétiques dans le but d’abaisser le taux de THC afin qu’il corresponde aux normes exigée par la législation de l’Union Européenne.

Or, si un chien policier renifle votre sachet, étant donné qu’il ne fait pas la différence entre des fleurs de chanvre avec THC ou non, vous pouvez être amené(e) à passer un contrôle de police plus poussé, et ce, surtout si vous n’êtes pas en possession d’un reçu qui atteste de la provenance du chanvre. Sans ce type de papier, la sécurité ne peut pas savoir d’où vient votre produit et quels sont ses composants actifs. C’est pourquoi il est important de garder vos produits sous leurs emballages d’origines, avec leur étiquettes, et de conserver également le reçu pour maximiser les preuves en votre possession.

Alors juridiquement parlant, vous ne risquez absolument rien dans les pays d’Europe, car le CBD est autorisé, mais il n’est jamais agréable de se faire fouiller et contrôler, en plus du temps que cela peut vous faire perdre… Et potentiellement vous faire rater votre vol !

Donc voici le petit conseil de Kilogrammes : ayez toujours un reçu dans vos bagages, car en cas de contrôle de police, vous pourrez justifier facilement la nature de vos fleurs de cannabis CBD. Ou bien, prenez d’autres formes de CBD, autre que les fleurs CBD, la résine CBD ou le pollen CBD, car ils peuvent vite être confondus avec des produits illicites.

Voyager hors UE avec du CBD

Pour les vols internationaux, cela est plus compliqué, et nous vous conseillons d’éviter le plus possible de voyager avec votre CBD. Et même si le cannabis est légal dans le pays où vous vous rendez, ce n’est pas automatiquement le cas pour les transports aériens qui vous y mèneront.

Vous pouvez alors avoir de très gros ennuis si vous vous faites arrêté(e) par les contrôles policiers du pays et que vous êtes en possession de chanvre (que ce soit du THC ou CBD). Vous pouvez avoir une amende, qui pourrait être associée à une peine d’emprisonnement, voire pire, une peine de mort…

Donc autant éviter de jouer avec le feu et de ruiner vos vacances. Il vaut mieux se procurer votre CBD directement sur place, afin d’éviter tous soucis au niveau de la douane.

CBD en avion

Transporter du CBD en avion

Si vous souhaitez prendre l’avion avec votre CBD, vous devez savoir que les bagages dans les aéroports sont soumis à des contrôles très stricts.

Par exemple, tous les liquides contenus dans les bagages à main ne doivent pas dépasser les 100 ml et doivent être emballés dans un sac en plastique transparent. Ainsi, si vous avez opté pour une huile de CBD ou bien si vous transportez des e-liquides CBD, faites bien attention que leur contenant correspondent au format imposé.

Comme les produits liquides sont examinés avec plus de minutie que les autres produits, vous aurez moins de problèmes si vous avez des produits CBD sous d’autres formats, comme la crème au CBD ou les bonbons CBD.

Cependant, si vous tenez à emporter votre une huile de CBD avec vous, nous vous conseillons de la mettre dans les bagages enregistrés.

Bien entendu, afin d’éviter un contrôle trop long et contraignant, emporter le strict minimum en matière de produit CBD reste la meilleure solution.

Et pour les autres moyens de transport ?

Qu’il s’agisse du train, de la voiture ou même encore du bateau, les contrôles sont beaucoup moins fréquents, et donc vos bagages ne subissent pas ou peu de vérification.

Cependant, les limitations légales s’appliquent encore, même pour ce type de transport. Il vous faudra alors connaître les réglementations concernant les produits CBD de votre lieu de départ, d’arrivée, mais également celles qui concernent les pays que vous allez traverser.

C’est d’ailleurs pour cela que nous vous recommandons vivement d’opter pour ce type de moyen de transport, si vous le pouvez.

Quels produits CBD pour le voyage ?

Cela peut dépendre de vos habitudes et de vos envies. Certain(e)s préféreront fumer des fleurs CBD ou de la résine CBD, tandis que d’autres les consommeront dans des infusions.

On peut aussi choisir ses articles CBD en fonction de nos besoins. Par exemple, l’huile CBD est un bon moyen d’avoir sa dose de CBD facilement, et les Softgels CBD vous permettent de contrôler votre dose quotidienne de cannabidiol.

Et puis cela dépend aussi du conditionnement du produit. Par exemple, le distillate CBD se fera peut-être plus facilement contrôler, pouvant être pris pour un cosmétique, que des bonbons CBD.

C’est donc à vous d’adapter le format en fonction de ce que vous avez besoin et ce qui est le plus pratique pour vous.

Conclusion

Peu importe l’endroit où vous souhaitez vous rendre, il est toujours bon de se renseigner au sujet de la législation du CBD et de son transport avant de partir.

Vous pouvez aussi peser le pour et le contre de faire le choix d’amener du CBD dans vos bagages, en fonction des contraintes que son transport peut apporter, mais c’est à vos risques et périls.

Peut-être trouverez-vous d’autres moyens de vous détendre lors de votre voyage, et si l’absence de vos produits CBD est impensable pour vous, alors peut-être qu’il faudra songer à vous en procurer directement une fois sur place.

L’équipe de Kilogrammes espère que cet article vous aura été utile. Retrouvez-nous vendredi prochain pour poursuivre notre épopée sur la législation du cannabis.

À bientôt !

crème brûlée CBD

Crème brûlée au CBD

Astuce Kilogrammes Vous pouvez opter pour faire une infusion de fleur CBD ou bien choisir d’utiliser une huile au CBD, que vous aurez préparé au

Lire la suite