Faut pas ecouter aku 

CBD ou cannabidiol

Qu’est ce que le CBD ou Cannabidiol ?

Article d’origine : Le Cannabiste

Qu’est-ce que le CBD ?

Chaque jour, de nombreux sujets sont proposés en ligne et sur les réseaux sociaux au sujet du CBD mais force est de constater que les informations sont parfois imprécises ou incomplètes. Alors tâchons une bonne fois pour toutes de définir ensemble ce qu’est le CBD d’un point de vue objectif, historique et scientifique.

Le CBD ou cannabidiol est un composant d’origine végétale, qui est produit naturellement par une plante venue d’Asie et dont le nom complet est “Cannabis Sativa”. L’histoire nous apprend que l’Homme a très longtemps cultivé et exploité le cannabis pour sa fibre et pour ses fleurs. En effet, aussi loin que remonte la fabrication du tissu, du papier ou de la corde partout dans le monde, on y retrouve la culture et la transformation du plant de cannabis. En parallèle la fleur de cannabis était déjà considérée comme un produit médical, une source de bien-être et une aide à la méditation par les Chinois, les Égyptiens, les Grecs de l’Antiquité, par les premiers Chrétiens et même par les Gaulois.

CBD

Cannabis, Chanvre Marijuana, CBD ou cannabidiol ?

Qu’elle soit connue aujourd’hui sous le nom de chanvre, de marijuana ou encore sous le  nom de Pakalo, la fleur de cannabis a pour particularité de secréter naturellement une précieuse résine connue par l’Homme depuis l’aube des temps pour ses effets puissants et dont l’usage a peu à peu évolué vers un certain nombre d’applications thérapeutiques très concrètes.

Jusqu’au milieu du XXIeme  siècle il n’existait aucune définition spécifique décrivant la formulation de la résine de cannabis. Le Cannabidiol ou “CBD” fut identifié et nommé en 1963 en Israël par le professeur Raphael Méchoulam et son équipe. Ensemble ils ont disséqué et analysé des échantillons de résine de cannabis venues du Liban et d’Égypte. Le CBD fut ainsi isolé et observé pour la toute première fois en laboratoire à partir d’une pâte de cannabis concentré appelée le “haschich“.

Les chercheurs ont pu définir 3 groupes de molécules distincts dans la résine de cannabis :

  • Les ‘Terpénoïde’ ou autrement appelé terpènes
  • Leur sous famille les  ‘Flavinoïde’
  • Les ’cannabinoïde’ qui sont au nombre de plus de 100, parmi lesquels le CBD se trouve toujours largement représenté.

En effet le CBD est présent dans toutes les souches de cannabis et sur les fleurs de cannabis, qu’elles soient mâles ou femelles.

Depuis les fleurs jusqu’aux molécules

fleur chanvre

Aujourd’hui la culture et la production d’un cannabis de qualité optimale fait appel aux hautes technologies. De nouveaux procédés autorisent l’extraction et la concentration d’une résine de cannabis, puis de n’en retenir que le CBD. On le retrouve alors sous la forme concentrée de cristaux ou bien de pâte liquide.

On utilise enfin ces concentrés pour la préparation de nombreux compléments alimentaires mais également des produits de soin ou encore des médicaments.

De surcroit la production sélective de certaines variétés de chanvre permet désormais d’obtenir des fleurs naturellement riches en CBD au détriment d’autres molécules présentes dans la résine, comme le THC par exemple. 

Lorsque l’on combine le CBD avec d’autres molécules issues du cannabis on retrouve certains effets proches de ceux de la plante de cannabis, on parle alors “d’effet d’entourage“.

Afin de se substituer à l’usage du tabac, le CBD est aussi largement disponible sous la forme de liquides à vapoter via les e-cigarettes. 

Le CBD est devenu un plaisir et un confort naturel quotidien pour de nombreux amateurs qui l’utilisent dans un contexte thérapeutique et/ou récréatif.

CBD médical

Cependant le CBD doit être distingué des autres molécules présentes dans la plante de cannabis et pour le comprendre il faut d’abord évoquer certains effets notoires de cette plante. Car aujourd’hui le choix d’un CBD de qualité permet la liberté de consommer quotidiennement du chanvre sans impacter son comportement.

Qu’est-ce que le CBD ne fait pas ?

Le CBD n’est pas un composant psychoactif, il ne modifie donc pas la manière dont fonctionne l’organisme. Cela signifie qu’il n’altère ni la perception ni le ressenti des évènements vécus. Le CBD ne modifie pas le fonctionnement cognitif,  il n’altère ni l’expérience de la réalité ni la perception de l’espace ou du temps. En gros, le CBD ne fait pas planer 😉

La consommation de CBD n’entraîne aucune sensation d’ivresse ou de légèreté, elle ne modifie pas l’état de conscience, le CBD n’affecte donc pas le pouvoir de décision.

Enfin la prise de CBD n’intervient pas directement sur la libido ou la concentration et ne peut en aucun cas modifier la nature des interactions sociales.

En d’autres mots, le CBD ne provoque pas de high à personne c’était vrai hier, ça l’est aujourd’hui et ça le restera encore demain. C’est la raison pour laquelle la totale légalité de l’usage du CBD fait l’objet d’un large consensus en Europe et à travers le monde, tout particulièrement d’ailleurs chez les sportifs de haut niveau.

L’arrêt brutal de la prise de CBD ne provoque aucun trouble particulier. La consommation quotidienne de CBD ne crée aucune dépendance. Au contraire le CBD est désormais utilisé dans de nouveaux traitements de lutte contre les dépendances au jeu, au tabac à l’alcool ainsi qu’à d’autres drogues. C’est une molécule d’utilité publique, qu’on se le dise !

addiction et CBD

Il est fréquent de rencontrer le CBD sous la forme d’herbe brute, de liquide à vaporiser ou bien encore de baumes, d’élixirs ou de gélules chez les marchands spécialisés sur internet. A l’heure actuelle, de nombreuses solutions contenant du CBD sont proposées, aux bénéfices de la peau, du système osseux, de l’équilibre sanguin ou encore du système cardio-vasculaire.

Alors que peut-on vraiment dire du CBD, à coup sûr et sans se tromper ?

Le CBD détend

En interagissant directement avec le système nerveux et notamment au travers des récepteurs CB1 et CB2, contenus dans le système endocannabinoîde, le CBD possède des propriétés relaxantes et antalgiques. Ainsi les personnes atteintes de douleurs chroniques y trouvent un soulagement quotidien naturel et durable. L’effet de relaxation profond et la sensation d’apaisement que procure la consommation régulière de CBD aide de nombreuses personnes à supporter le stress quotidien.

Le CBD est également un anti-inflammatoire reconnu dont les effets soulagent certains patients atteints de maladies inflammatoires chroniques comme la maladie de Crohn par exemple.

Quoi qu’il en soit et d’une manière générale, les amateurs d’un usage récréatif et quotidien de CBD rapportent que la qualité de leur sommeil s’est durablement améliorée sans jamais altérer leur réactivité et leur vigilance au quotidien. De plus, contrairement au cannabis contenant du THC, le CBD permet de continuer à rêver, ce qui est vraiment un plus ! 

Le CBD renforce le système immunitaire

De nombreuses études scientifiques et cliniques ont démontré les effets antioxydant de la molécule de CBD face aux nuisances provoquées par les radicaux libres présents dans l’environnement et l’alimentation. Le CBD stimule la réponse du corps au niveau cellulaire et favorise une réponse immunitaire appropriée de l’organisme. De récentes études montrent un intérêt particulier du CBD dans le cadre de la prévention du vieillissement cérébral et le traitement de certaines  pathologies neurologiques et auto-immunes.

En effet, des essais réalisés sur des animaux ont montré le rôle actif que jouait le CBD vis-à-vis du renouvellement cellulaire, sur l’équilibre du système immunitaire mais également sur sa capacité à stabiliser la réponse inflammatoire chronique du corps.

Le CBD protège l’organisme

Les interactions connues du CBD avec le système cardio vasculaire et hépatique sont nombreuses, on sait aujourd’hui que le CBD joue un rôle important au niveau des cellules du foie en particulier. De nouvelles études cliniques sont en cours sur les incidences directes avec le diabète, l’obésité ou encore l’asthme. Il est encore un peu tôt pour évoquer toutes les implications du CBD sur le système cardio-vasculaire et les recherches qui sont en cours sur la prévention et le traitement de certains  cancers, mais la recherche s’active autour du cannabis et du CBD lorsque cela devient légalement possible. Les effets cellulaires et micro cellulaires du CBD laissent présager la mise en place de nouveaux traitements majeurs dans les années qui viennent. De la bouche même de son découvreur le Docteur Méchoulam :

“Ce qu’il nous faut surtout c’est d’avantage de tests cliniques’.

– Tous droits de reproduction réservés – The Blinc Group USA / Le Cannabiste 2018 –

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]