Faut pas ecouter aku 

magnésium

Le magnésium, un élément essentiel pour les plantes

Les plantes de marijuana n’ont pas besoin uniquement de lumière et d’eau pour se développer. En effet, il est important également qu’elles aient à leur portée différents éléments nutritifs, comme le phosphore ou encore le magnésium. Un manque ou un excès de ces produits chimiques pourrait empêcher le développement de ces dernières.

Certains de ces éléments doivent être présents à toutes les étapes de la vie de la plante et de façon abondante afin qu’elle n’en manque pas, ce qui est le cas pour le magnésium, tandis que d’autres éléments seront présents de manière ponctuelle dans la vie de la plante. Saviez-vous qu’ils avaient un impact direct sur l’absorption de la lumière (du soleil) par la plante, si importante pour son développement ? Sans ces éléments, elle pourrait facilement tomber malade, voire mourir !

Mais ce n’est pas parce que le magnésium est essentiel qu’il doit être présent en excès ! Alors à quoi sert le magnésium exactement ? Comment savoir si mes plants manquent de magnésium ou bien au contraire, s’ils en ont en excès ? C’est ce que Kilogrammes va vous expliquer dans cet article.

À quoi sert le magnésium pour la culture du cannabis ?

Le magnésium est l’atome central de la chlorophylle, qui est un élément essentiel du végétal car elle permet l’absorption d’une partie de l’énergie des rayons solaires, ce qui permet plus tard de faire de la photosynthèse. En outre, il a permis également de neutraliser les composants chimiques que la plante produit et agit comme activateur d’hormone.

La plante de cannabis peut avoir une absorption de magnésium optimale, ou non, en fonction du substrat dans lequel elle sera. Il est donc très important de créer un équilibre parfait entre magnésium que la plante va absorber ou sol (ou dans son pot) et veiller à ce que ce dernier ne manque pas à la plante. Un savant équilibre entre un assez et un pas trop, évitant les excès et les carences.

Et pour réussir à réguler cela, il existe différentes techniques selon si votre plante est en carence ou en excès.

Une carence en magnésium

Pour savoir si votre culture manque de magnésium, il existe plusieurs signes à surveiller.

Les feuilles qui vous montrent une carence en magnésium

Visuellement vous pourrez remarquer que les feuilles les plus âgées ont une sorte de points jaunes entre les nerfs et les extrémités qui est un phénomène que l’on nomme chlorose.

Si la chlorose progresse, vous verrez rapidement que les feuilles qui ont jauni, ont maintenant des taches brunes en prime qui sont présentes sur les nerfs, les pointes et les marges de la feuille. Les feuilles vont commencer par se recroqueviller et vont alors finir par mourir.

Ce phénomène va affaiblir votre plante, et donc par conséquent elle ne pourra pas absorber correctement les nutriments (dont le magnésium), et donc un cercle vicieux s’installera.

Le pH, une cause de carence en magnésium

La chlorose se produit régulièrement lorsque le pH du sol est inférieur à 7, ce qui aboutit in fine à une forte concentration de calcium et donc une carence en magnésium se produit.

Mais c’est un phénomène qui arrive également lorsque la plante contient excessivement du potassium, créant une carence en magnésium également pouvant même être encore plus élevée.

Un substrat trop humide

L’humidité excessive entraîne également le même phénomène que nous venons de citer plus haut. En effet, la plante est incapable d’absorber le magnésium que nous lui fournissons si le substrat est trempé ! Mais les températures jouent également dans l’absorption des nutriments.

Ainsi, si votre plante manque de calcium en raison de l’humidité excessive dans le sol de la plante, il est alors recommandé d’introduire dans la culture un ventilateur pointant directement vers le pot, facilitant le séchage du substrat et, par conséquent, une meilleure absorption du magnésium par la plante.

Dans le cas où nous serions confrontés à un problème lié à des températures basses, la solution est très simple, puisqu’il suffit de placer une source de chaleur dans la pièce où vous faites pousser les plants. Laissez-le en place, jusqu’à ce que votre zone de culture atteigne une température de 18°C la nuit et environ 24°C au cours de la journée.

Un substrat pas assez riche en magnésium

Il peut arriver que votre plante manque de magnésium tout simplement parce que son substrat n’en contient pas ou pas assez. Dans ce cas, vous pouvez ajouter du magnésium, soit directement dans la terre, ou bien vous pouvez passer par le système d’irrigation. C’est à vous de voir ce qui vous semble le plus simple à réaliser et ce qui vous arrange le plus.

Certains engrais pour cannabis contiennent du soufre et du magnésium, qui aident à renforcer la plante en la nourrissant plus efficacement. En effet, ces éléments se dissolvent rapidement dans l’eau et ne laissent aucun résidu, permettant de remédier efficacement aux situations de carence de magnésium.

Si ces méthodes ne fonctionnent pas ?

Si la carence en magnésium est trop importante, vous pouvez toujours tenter une intervention “d’urgence”. Pour cela, il est recommandé d’ajuster le pH du sol de la terre à 6,5 et dans le cas d’une culture hydroponique de culture en indoor, à 5,5 et ce, pendant plus ou moins cinq jours.

Parfois, le manque de magnésium se produit à cause d’un excès d’autres nutriments, tels que le potassium ou le calcium par exemple, ce qui peut arrêter l’absorption du magnésium et affecter la plante. Si cela arrive, il est alors conseillé de faire un lavage de racine.

L’excès de magnésium

Maintenant que vous en savez un rayon sur les carences en magnésium, on passe à l’excès de ce dernier et les signes qui montrent que la plante contient trop de magnésium.

Alors, pour le coup, c’est assez difficile de voir qu’il y a un excès de cet élément, en tout cas pas les premiers jours. Mais après quelques jours, vous pourrez constater que votre plant n’a pas une couleur “naturelle” et qu’il tire plutôt vers le brun-noir. C’est dû au fait que la plante ne peut plus absorber l’azote correctement à cause de l’excès de magnésium.

En revanche, l’excès de magnésium est plus redoutable que les carences, car si vous n’agissez pas rapidement, vos plants pourraient mourir !

Si vous êtes dans ce cas, un nettoyage des racines est la technique à adopter immédiatement. Pour cela, n’oubliez pas d’utiliser le triple de capacité en eau que peut soutenir le pot, de sorte qu’il ne puisse pas absorber plus de magnésium et donc réguler les niveaux de cet élément et ensuite arroser avec un engrais équilibré.

Conclusion

Vous savez maintenant comment traiter vos plants avec le magnésium, repérer les carences et les excès et comment les réguler. Vous êtes un vrai jardinier du cannabis ! Si cet article vous a plu, allez jeter un coup d’œil à celui-ci, qui parle de l’importance du phosphore pour les plants de cannabis.

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]