⚠️ Toutes les commandes contenant des produits en précommande seront expédiées sous 5 jours ouvrés. ⚠️

surdosage

CBD et surdosage : peut-on faire une overdose de CBD ?

On entend beaucoup parler des bienfaits du CBD ainsi que les raisons pour lesquelles on devrait intégrer le cannabidiol dans notre quotidien. En revanche, on évoque que très rarement les effets que le CBD a en surdosage.

Alors, que se passe-t-il si tu consommes trop de CBD ? Est-ce dangereux pour la santé ?

C’est ce que l’équipe Kilogrammes va t’expliquer sur cet article.

Le CBD est-il toxique ?

Alors on va être clairs sur cette notion de toxicité du CBD : il n’est pas du tout toxique. Voilà, ça, c’est fait ! L’Organisation mondiale de la santé a déclaré en 2017 que le cannabidiol était sans danger, sans risque d’abus ou de dépendance. Mais par contre, ce même rapport révèle que le CBD présente de nombreux avantages pour la santé et pour le bien-être.

Une autre étude confirme que le CBD est sans danger même à des doses plus élevées que la normale. Alors est-ce qu’on peut vraiment parler de surdosage, s’il y a aucun effet négatif ?

Peut-on faire une overdose de CBD ?

Il faut savoir que le CBD est une molécule non-psychoactive, ce qui veut dire qu’elle ne donne pas une sensation de “high” comme le THC, qui est une autre molécule contenue dans le cannabis. Cette substance ne présente donc aucun risque pour la santé même si elle est surdosée.

Enfin, tout dépend le surdosage, car des études ont révélé qu’il faudrait consommer 1 500 mg de cannabidiol par jour pour être en surdosage. Donc, cela signifie qu’un surdosage est possible, mais les doses sont tellement énormes, qu’il est difficile d’imaginer qu’un consommateur les atteigne.

Rappelons également que le seuil de toxicité du CBD semblerait être de 20 000 mg par jour. Mais pas de panique, car c’est une dose presque impossible à atteindre pour un consommateur normal, car cela signifie qu’il faut ingérer 20 grammes de cannabidiol, ce qui est conséquent.

Pour te faire une idée, dans des buds à 12 %, comme notre Runtz ou notre White Widow, qui sont à 11.9%, tu as 0,12 mg de CBD par gramme de fleur. Alors t’imagines bien qu’atteindre les 20 grammes de CBD, c’est pratiquement impossible.

Les effets du surdosage de CBD

Le cannabidiol est très bien toléré par la plupart des consommateurs, mais il existe toujours des exceptions. Et comme on est tou.te.s différent.es, les effets seront un peu différents selon le poids, la chimie corporelle et la quantité de CBD ingérée.

Ainsi, les effets que l’on qualifie de secondaires peuvent être :

  • Le sentiment de somnolence,
  • La bouche desséchée,
  • Des étourdissements,
  • La nausée,
  • La diarrhée voire des vomissements.

Bien entendu, on tient à signaler que ces effets sont très rares, donc pas de panique 😉

Quelle dose de CBD faut-il prendre ?

Le but du CBD, c’est de détendre et de relaxer son consommateur, pas de le rendre malade. Donc pour éviter tout risque de surdosage, on te conseille de commencer par des petites quantités et d’attendre quelques minutes voire quelques heures, suivant ton mode de consommation, pour voir les effets que tu ressens. Si tu trouves que les effets ressentis sont plutôt faibles après ce lapse de temps, tu peux augmenter le dosage progressivement.

La plupart des utilisateurs de cannabidiol consomment entre 100 et 250 mg par jour, ce qui est un bon ratio déjà.

Et pour te simplifier le dosage, on te propose une gamme de produits CBD simples d’utilisation. Tu peux retrouver nos huiles CBD ainsi que les capsules, qui sont un bon moyen de prendre du CBD sans te prendre la tête sur le dosage.

Le dosage de CBD approprié varie entre 1 et 6 mg par tranche de 5 kg de poids corporel. Pour se faire une idée, voilà les doses recommandées :

  • Dose minimale de CBD : entre 0,5 mg et 20 mg par jour.
  • Dose standard de CBD : entre 10 mg et 100 mg par jour
  • Dose maximale de CBD : entre 50 mg et 1 500 mg par jour.

Trop pris de CBD ?

On le répète, mais il est très compliqué d’avoir un surdosage de CBD au sens classique du terme. Néanmoins, il peut arriver qu’on est l’impression d’avoir pris trop de CBD.

Dans ce cas, on te conseille de réduire le dosage que tu as l’habitude de prendre, et de veiller à ne pas prendre trop de produits CBD différents en même temps.

Attention pour celleux qui prennent des traitements médicamenteux à côté ! Parfois, le cannabidiol peut accroître la puissance des médicaments comme certains immunosuppresseurs utilisés chez les personnes greffées. Il peut aussi fausser les dosages d’anticoagulant. À l’inverse, certains médicaments (antifongiques, antibiotiques, macrolides, vasodilatateurs, méthadone, etc.) peuvent augmenter les taux de CBD dans l’organisme et entraîner des effets indésirables. Pense à vérifier s’ils peuvent interagir avec le CBD, mais ton médecin peut d’aider en cas de doute 😉 En général, il est toujours conseillé de respecter un délai de 3 à 4 heures entre la prise de CBD et celle de médicaments.

La forme de CBD et le surdosage

Bien que l’huile de CBD soit l’un des produits à base de cannabidiol les plus populaires aujourd’hui, il existe de nombreux autres produits à base de CBD. La plupart des utilisateurs préfèrent l’huile de CBD, car c’est la forme la plus facile à doser. Il suffit de verser quelques gouttes sous la langue, et hop ! Tu ressens les effets quasi-instantanément 🙂

Les capsules de CBD sont également très populaires, notamment parce qu’elles contiennent toujours une quantité fixe de CBD. Faciles à avaler, pas de goût herbacé qui peut être désagréable, les gélules sont une très bonne alternative de prise de cannabidiol. Le seul bémol, c’est qu’elles ont un effet différé, dû à la digestion, donc il faut se montrer patient.e pour en ressentir les effets.

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]