vapoteuse

5 conseils pour vaporiser le CBD et profiter au mieux de ses effets

Les bienfaits du CBD sur la santé ne sont plus à prouver. Si le cannabidiol est disponible sous plusieurs formes, il est admis qu’il est mieux assimilé par l’organisme lorsqu’il est vaporisé. Cependant, comment vaporiser le CBD si vous ne l’avez jamais fait auparavant ? Pour y arriver, suivez nos conseils.

Conseil n°1 : Comprendre l’intérêt du vaporisateur à CBD

Présenté comme une alternative plus saine à la cigarette, le vaporisateur est largement utilisé aujourd’hui. Son usage s’est tellement répandu qu’il est possible de s’en servir pour vaporiser du cannabidiol.

Il est aussi efficace de vapoter du CBD que de réaliser une infusion au CBD.  En effet, tout l’intérêt de l’utilisation du vaporisateur, c’est que l’appareil permet de profiter de tous les principes actifs du produit par inhalation. Le vaporisateur exploite les différents arômes et effets de la plante sans qu’il soit nécessaire de déclencher une combustion. En l’absence de combustion, vous ne profitez que des bons principes actifs de la plante. Les principes actifs nocifs à la santé que dégage la fumée d’une cigarette traditionnelle sont totalement absents, préservant ainsi les poumons. Grâce à ce fonctionnement, il est possible d’arrêter de fumer avec le CBD. En plus, le corps absorbe une proportion plus importante de CBD, vous faisant profiter des effets assez rapidement.

Conseil n°2 : bien choisir son vaporisateur à CBD

Vous l’aurez compris ! Vaporiser le CBD est une excellence solution de profiter de toutes les vertus, encore faut-il choisir le bon vaporisateur. En la matière, vous avez le choix entre deux modèles : le vaporisateur à herbes sèches et celui à e-liquide.

Le vaporisateur à herbe sèche

Comme son nom l’indique, ce vaporisateur est spécialement conçu pour vapoter des fleurs de cannabis dont est extrait le CBD. Elles peuvent être fraîches ou séchées. Le vaporisateur à herbe sèche permet ainsi de profiter de la matière première de la plante, ce qui inclut les terpènes, les cannabinoïdes et les flavonoïdes.

Le vaporisateur à e-liquide

Contrairement au modèle précédent, celui-ci est conçu pour vapoter des e-liquides de CBD. Son principal défaut, c’est qu’il ne permet pas de bénéficier du produit pur. La raison est que les e-liquides, même s’ils reprennent les caractéristiques des variétés les plus connues de cannabis, sont principalement des produits de synthèse.

Conseil n°3 : choisir le bon dérivé de CBD

Le choix du dérivé de CBD dépend principalement du type de vaporisateur que vous aurez choisi. Vous pouvez vapoter le CBD sous différentes formes :

    • les fleurs séchées de cannabis CBD ;
    • les cristaux de CBD ;
    • les résines de CBD.

Si le vaporisateur est déterminant dans le choix du bon dérivé, les résultats attendus sont à prendre en compte aussi. En effet, la teneur en terpènes et en cannabinoïdes n’est pas la même selon le produit choisi. On sait par exemple que les cristaux de CBD contiennent jusqu’à 99% de cannabinoïdes contre seulement 20% pour les résines.

Conseil n°4 : choisir la bonne température pour le vapotage du CBD

Le vaporisateur est un appareil qui fonctionne avec la chaleur. Pour le vapotage du CBD, il est important de choisir la bonne température. En effet, les principes actifs les plus bénéfiques du CBD comme les flavonoïdes et les terpènes sont très sensibles à la chaleur. À l’origine des arômes, c’est à basse température qu’ils s’activent.

On considère que la température idéale pour les activer est comprise entre 120°C et 140°C. Lorsque la température atteint les 180°C et dépasse les 200°C, ces principes actifs très volatiles se dégradent. Avec la disparition complète des terpènes, il devient impossible de profiter des arômes naturels.

Conseil n°5 : savoir vaporiser du CBD en fonction du produit

En général, c’est en fonction du produit à vapoter que vous devez choisir la bonne température.

Les fleurs

Le vaporisateur doit être chauffé entre 160°C et 165°C pendant 15 minutes avant que les fleurs de CBD soient ajoutées dans la chambre de chauffage. Il faut les effriter au préalable.

Les résines

Contrairement aux fleurs, les résines nécessitent une température plus élevée (entre 170°C et 180°C). Avant de les ajouter à la chambre de combustion, il faudrait préalablement mettre de la fibre de chanvre dégommée pour les empêcher de coller à l’appareil.

Les cristaux de CBD

Avec la teneur en CBD la plus forte, les cristaux sont faciles à vaporiser. Il suffit de remplir l’atomiseur au tiers de sa capacité après l’avoir chauffé à 180°C.

Besoin de CBD de qualité ? Découvrez notre page grossiste CBD en ligne pour voir notre catalogue complet.

Faire du lait au CBD

Faire du lait au CBD

Le lait, un des ingrédients phare que tout bon cuisinier se doit d’avoir dans son garde-manger. Le plus commun reste le lait de vache, mais

Lire la suite