Faut pas ecouter aku 

Le podcast français Banana kush

Banana Kush un podcast français

Les podcasts ont vu leur popularité grimper en flèche depuis quelques années, mais savez-vous ce qu’est un podcast ? Pourquoi les gens sont-ils autant intéressés par ce type de format ? Et enfin, qu’est-ce que le podcast Banana Kush ? L’équipe Kilogrammes vous explique tout !

Qu’est-ce qu’un podcast ?

Un podcast, c’est un contenu audio et numérique, que son/sa/ses producteur.trice.s rend.end disponible et ce, gratuitement, grâce au système du flux RSS.

Ce type de format permet aux auditeurs d’écouter ledit podcast en ligne, ou bien en le téléchargeant pour l’écouter à l’infini sans avoir nécessairement besoin d’une connexion à Internet. L’auditeur.trice peut alors l’écouter/télécharger sur son smartphone, sa tablette ou son ordinateur.

D’ailleurs, fun fact, le nom de “podcast” proviendrait du mot “IPod” et de “broadcast” qui signifie “diffusion” en anglais. Ce terme a été inventé par un journaliste britannique du nom de Ben Hammersley en 2004, qui a été ensuite repris par Apple et sa célèbre plateforme iTunes.

Actuellement, on recense plus de 1 million de podcasts disponibles !

Un podcast sur le cannabis

Alors il existe une multitude de podcasts, qui traitent tous de sujets divers et variés. Et vu la spécialité de Kilogrammes, il était impossible de ne pas vous parler du podcast françaisBanana Kush“.

Depuis octobre 2018, le podcast Banana Kush observe et explique le cannabis sous toutes ses coutures ! Que ce soit en matière d’usages, de santé, de business, de politique, d’art ou encore de langage, il aborde toutes les sphères entourant la weed avec la conviction que c’est bien plus qu’une simple substance illicite.

Devenu depuis de nombreuses années un symbole culturel, le cannabis mérite bien d’être traité comme tel, vous ne pensez pas ?!

Vous pouvez également retrouver d’autres thèmes de podcast sur la radio ‘Nique la radio” tels que :

  • Le podcast “le sens de la fête” qui aborde le fait qu’avec le confinement, on a été privé de faire la teuf, et le podcast se demande “si on peut perdre le sens de la fête comme on peut perdre l’odorat ?”
  • Le podcast du “Global Dancefloor” qui se questionne sur les rythmes qui font danser le monde aujourd’hui.

  • Le podcast “Allez le sang” qui aborde le sujet des musiques extrêmes comme le Death metal, le grindcore, le black metal, et bien d’autres encore.

N’hésitez pas à vous rendre sur leur site Internet et de chercher le podcast qui vous plaît !

Qui est derrière Banana Kush ?

C’est la radio “Nique, la radio”, qui produit le podcast Banana Kush (en bien d’autres également, comme dit précédemment).

Cette webradio crée des audios qu’ils qualifient eux-mêmes de “qualitatif, radicaux et pas sages“, en gros, c’est le sale gosse des podcasts quoi ! Ils considèrent qu’aucun sujet n’est secondaire, et qu’il est intéressant d’aborder des sujets tabous, tels que le cannabis par exemple.

Quant aux voix que l’on entend dans Banana Kush, c’est celle de Christophe PAYET, président et fondateur de Nique,la radio, il est également l’ancien directeur de Radio Nova. Il a auparavant travaillé à France Culture puis France Inter, que ce soit à la production mais aussi en passant à l’antenne. Il est également le cofondateur de la maison d’édition Marchialy.

La seconde voix, c’est celle de la journaliste Camille Diao, spécialisée en musique et en société. Elle a travaillé pendant 6 années à l’antenne de Radio Nova, mais depuis 2018, elle est régulièrement chroniqueuse dans l’émission “28minutes” qui passe sur la chaîne Arte.

Mais cette femme a plusieurs cordes à son arc, puisqu’elle écrit également diverses publications pour des journaux variés tels que Libération, Tsugi, Jazz News, etc. Elle est également coprogrammatrice musicale de Nique – La Radio et coanimatrice du podcast Banana Kush.

Si cet article t’as plu, n’hésitez pas à aller checker celui-ci ou encore celui-là et de nous donner ton avis dans les commentaires 🙂

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]