Amazon défend la cause du cannabis

Amazon soutient le cannabis

Inutile de vous présenter l’entreprise américaine Amazon tellement celle-ci est célèbre. Que ce soit de par son statut de géant du Web qu’elle possède, au même titre que Google ou bien encore Facebook, ou bien que ce soit pour ses nombreuses polémiques, qu’elles soient écologiques, politiques ou humaines.

En tout cas, cette entreprise sait faire parler d’elle ! Et cette fois-ci, c’est pour une cause qui nous est chère qu’Amazon s’engage, alors on ne pouvait pas passer à côté !

En effet, le géant de la vente en ligne indique s’engager dans le lobbying en faveur de la légalisation du cannabis aux États-Unis. On peut se demander pourquoi Amazon se lance dans la cause du cannabis, quels intérêts peut-elle en tirer ? C’est ce que l’équipe Kilogrammes va vous expliquer dans cet article.

Amazon pour la légalisation du cannabis

L’entreprise américaine a déclaré mardi 21 septembre qu’elle s’engageait dans une campagne de lobbying pour la légalisation du cannabis aux États-Unis au niveau fédéral. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le terme de lobbying, c’est le fait de mettre en œuvre une stratégie d’influence afin de défendre les intérêts d’une entité privée/publique (ici c’est donc la légalisation du cannabis) face à des organisations et/ou institutions qui sont en mesure de prendre des décisions pouvant avoir une incidence positive ou négative sur la cause défendue.

En d’autres mots, Amazon déploie diverses stratégies afin de lutter pour la légalisation de la weed aux États-Unis, afin que ce dernier soit retiré de la liste des substances contrôlées du gouvernement fédéral. Tandis que la seconde volonté d’Amazon serait d’effacer les casiers judiciaires des personnes condamnées dans des affaires concernant le cannabis.

C’est la porte-parole d’Amazon, Beth Galetti, qui est la directrice générale déléguée des ressources humaines qui s’est exprimée sur le sujet, représentant à ce moment-là, la volonté du groupe.

Nous sommes convaincus que le moment est venu de réformer la politique nationale en matière de cannabis, et nous nous engageons à agir en ce sens. […] Nous espérons pouvoir travailler avec le Congrès et avec d’autres partisans de ce genre de mesures pour obtenir la mise en œuvre de cette réforme nécessaire.”

Que gagne Amazon à défendre la légalisation de la weed ?

Bien que cela nous arrange grandement, nous les amoureux et fervents défenseurs du cannabis d’avoir un géant de l’industrie à nos côtés, on peut clairement se demander ce que cette cause peut apporter à Amazon. Car, bon, ne soyons pas naïfs, si une entreprise aussi grande qu’elle est prête à engager des fonds pour cette cause, c’est qu’elle y gagne forcément au change.

En effet, le combat n’est pas encore gagné, car au niveau des entreprises américaines et du Congrès, les mentalités changent plus lentement que ce que l’on aimerait… Ainsi, de nombreuses sociétés continuent de soumettre leurs employés à des tests de dépistage de drogues, et ce, même dans les États où le cannabis est légal !

C’est pourquoi les défenseurs de la légalisation comptent grandement sur l’équipe d’Amazon, que ce soit de par son influence et surtout de par son portefeuille, pour persuader les parlementaires opposés au projet de loi de changer d’avis.

Le patron d’Amazon contre la discrimination

Dave Clark, patron des opérations mondiales d’Amazon, c’est d’ailleurs exprimé à ce sujet :

“Nous espérons que d’autres employeurs nous rejoindront et que les députés agiront rapidement pour adopter cette loi.

Amazon, comme de nombreuses ONG et élus, accuse ces lois répressives d’affecter de façon disproportionnée les communautés à forte population noire et latino.

Dans le passé, comme de nombreux employeurs, nous avons disqualifié des personnes pour des postes à Amazon s’ils étaient testés positif à la consommation de marijuana“, a cependant reconnu Dave Clark dans le même communiqué. “Nous n’inclurons plus la marijuana dans nos programmes extensifs de test des drogues“, ajoute-t-il.

Ainsi, ce type de test sera effectué uniquement en cas d’incident, ce qui est déjà le cas pour l’alcool. Bien entendu, ces contrôles seront effectués à postériori du dit incident.

Peut-être que l’équipe d’Amazon a senti qu’un gros filon pouvait se cacher derrière la vente de cannabis… mais pour le moment, vous n’en trouverez pas en vente sur sa plateforme.

Amazon défend la cause du cannabis

Amazon soutient le cannabis

Inutile de vous présenter l’entreprise américaine Amazon tellement celle-ci est célèbre. Que ce soit de par son statut de géant du Web qu’elle possède, au

Lire la suite