Faut pas ecouter aku 

COVID-19 cbd

Le COVID-19 et le CBD

On y est ! Cela fait maintenant un peu plus d’1 an qu’on vit dans une pandémie, à cause du virus appelé SARS-CoV-2, plus connu sous le petit nom de”COVID-19″. On a vécu 2 confinements depuis, et un nombre incalculable de couvre-feu. Et actuellement, il y a plusieurs variants qui arrivent en France. JOIE !

Ce n’est certes, pas une situation bien joyeuse, mais il nous semblait important, chez Kilogrammes, d’aborder ce sujet tellement il est présent actuellement dans nos vies. Et tu nous connais maintenant, tous nos articles traitent forcément soit du CBD soit du cannabis, ou bien parfois des deux en même temps. C’est pourquoi aujourd’hui, on va voir les effets que peut avoir le CBD sur le COVID-19.

Les symptômes du COVID-19

Avant de comprendre en quoi il serait bénéfique de prendre du CBD en cas de contamination par le coronavirus, on va d’abord revoir ce qu’est le COVID-19 et quels sont les symptômes qu’il produit sur le corps.

Le SARS-CoV-2 est une maladie pulmonaire, qui est extrêmement contagieuse et dangereuse, surtout pour les sujets dits fragiles, comme les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies chroniques.

Elle déclenche des symptômes de fièvre, de toux sèche, de douleurs articulaires, des nausées, des maux de tête, etc. et ressemble, à s’y méprendre, à ceux de la grippe.

Mais certaines personnes développent des formes plus graves de COVID-19, qui s’attaque alors à leurs organes vitaux, et notamment aux poumons. Ces malades souffrent alors de difficultés respiratoires, obligeantces derniers à être intubés à des machines pour les aider à respirer… et parfois la conclusion est encore moins joyeuse… 

Bien qu’actuellement plusieurs vaccins soient sur le marché, et que la vaccination ait débuté, les résultats ne sont pas encore très probants, il faudra alors se montrer patient(e)s.

Mais les recherches se poursuivent, et de nombreux laboratoires se sont alors penchés sur l’efficacité des cannabinoïdes contre l’inflammation que peut causer le coronavirus aux poumons.

Et c’est de ces recherches qu’on va parler.

coronavirus

Du CBD pour réduire l’inflammation pulmonaire

Selon la recherche publiée sur le site NSBI (National Center for Biotechnology Information), l’inflammation pulmonaire aiguë, qui est la première cause de mortalité chez les patients touchés par les formes sévères de COVID-19, résulterait d’une abondance de Cytokine IL-6 dans l’organisme.

Et c’est notamment à cause de l’action de l’interleukine-6 (IL-6), qui en se fixant sur les membranes cellulaires activerait la production de certaines protéines, dont celle provoquant la phase aiguë de l’inflammation pulmonaire.

Afin de traiter ce problème, il est primordial de trouver une molécule permettant de limiter l’action de la Cytokine IL-6. C’est ainsi que de nombreux médicaments immunosuppresseurs ont été étudiés et utilisés afin de nettoyer les poumons des patients malades. Malheureusement, ils ont causé de nombreux effets secondaires indésirables sur d’autres organes et l’inflammation s’est alors propagée ailleurs, comme c’est le cas sur le pancréas par exemple.

Ces résultats peu concluants ont donc poussé les chercheurs et chercheuses à creuser le sujet, et à tenter de trouver un traitement qui serait à la fois efficace et sûr pour la santé des patients.

Ainsi, de récentes recherches ont prouvé que le cannabidiol, qui est l’un des cannabinoïdes que l’on trouve dans le cannabis, pourrait apporter son aide dans cette pandémie. 

En effet, le CBD possède des propriétés anti-inflammatoires, et pourrait permettre de traiter le coronavirus.

En effet, le CBD pourrait aider à supprimer les réponses immunitaires provoquées par les lymphocytes T (les globules blancs), en induisant principalement l’apoptose. Ce mot étrange indique simplement du phénomène qu’est la mort cellulaire programmée, ce qui permettrait de supprimer les cytokines et chimokines inflammatoires. Et dire enfin adieu à l’inflammation ! 

De plus, il pourrait être utilisé comme nouvel agent anti-inflammatoire grâce à son ciblage spécifique des récepteurs CB2, qui se trouve dans le système endocannabinoïde. Ces récepteurs diminueront alors les effets immunosuppresseurs, sans exercer d’effets secondaires psychotropes.

Ces observations pourraient permettre d’envisager un nouveau style de traitement concernant les maladies inflammatoires et auto-immunes, en plus de diminuer, voire supprimer les symptômes d’inflammation du COVID-19.

Du THC pour traiter le COVID-19

Une autre publication scientifique aborde le sujet des cannabinoïdes et du SARS-CoV-2. Intitulée “Cannabinoids as novel anti-inflammatory drugs” elle fut publiée sur le “National Library of Medicine“, dans laquelle les chercheurs et chercheuses ont prouvé que le CBD peut se montrer très efficace contre l’inflammation pulmonaire.

Comme on l’a vu plus haut, la consommation de CBD permet de réduire considérablement la production des cytokines, bloquant ainsi le mécanisme responsable de l’inflammation des poumons, qui sont, rappelons-le, la première cause de décès du COVID-19.

Mais ce n’est pas tout ! Il semblerait que le CBD ne soit pas le seul cannabinoïde à avoir des effets bénéfiques sur le traitement du COVID-19. En effet, le THC a également été étudié pour ses propriétés anti-inflammatoires.

Le problème, c’est que cette molécule est beaucoup moins tolérée par les patients, et peut même entrainer, chez certaines personnes, des effets secondaires indésirables.

C’est pourquoi les scientifiques se sont plus concentrés sur le cannabidiol. Le CBD, administré à raison de 1,5 grammes par jour pendant 14 jours permettrait donc de réduire les inflammations pulmonaires.

Le mécanisme exact de l’action anti-inflammatoire du CBD sur le corps humain reste assez flou, et de nombreuses études devront encore être menées afin d’en comprendre tout le fonctionnement de cette belle machine. Mais cela n’empêche en rien de constater des résultats qui sont très encourageants.

stress

Soulager les angoisses de la pandémie avec du CBD

Le CBD pourrait être une bonne solution pour combattre les symptômes inflammatoires du coronavirus. Bien que les études menées depuis sur le sujet n’aient pas dépassé le stade “in vitro”, elles restent cependant prometteuses.

Mais le CBD peut également montrer d’autres aspects bénéfiques pour celles et ceux qui souffriraient de la pandémie et du stress qui peut en découler.

En effet, entre le confinement, le couvre-feu, les gestes barrières, le télétravail, etc. toutes ces choses peuvent causer plus ou moins du stress à de nombreuses personnes, et donc les mettre en situation de faiblesse psychologique et physique.

Et le CBD peut agir dans ce sens, car il aide à apaiser les épisodes anxieux et permettrait de diminuer le stress sans avoir d’effet secondaire. Ainsi, en agissant positivement sur le stress, il permet de booster le système immunitaire, qui a été inhibé par l’anxiété. Une personne avec un bon système immunitaire est un sujet moins sensible à la contamination du COVID-19.

Comme les scientifiques cherchent aujourd’hui un traitement qui pourrait être à la fois tranquillisant et anti-inflammatoire, le CBD est un candidat tout trouvé, et pourrait bien devenir le nouveau traitement contre le COVID-19.

On tient tout de même à te signaler que les produits CBD vendus sur notre shop CBD en ligne ne sont pas des médicaments, et ils ne doivent pas servir de traitements ou remplacer un quelconque suivi médical et/ou pharmaceutique. Si tu constates que tu as certains/tous les symptômes du COVID-19, contacte ton médecin pour que tu puisses te faire tester. Et surtout respecte bien les gestes barrières !

On tient à te rappeler que le temps d’incubation est de 7 jours. Donc si tu pense avoir été contaminé(e), isole-toi, ne touche personne et surtout prends soin de toi. L’incubation du COVID-19 étant de 7 jours, pense à t’isoler pendant ce laps de temps pour éviter de contaminer tes proches.

Conclusion

De nombreuses recherches scientifiques continuent d’être menées afin de trouver une solution à la fois efficace et avec peu ou pas d’effets secondaires indésirables au sujet de la maladie du COVID-19.

Bien que cela fasse déjà 1 an que nous sommes confronté(e)s à cette pandémie, qui a mis à rude épreuve plusieurs personnes dans toutes les sphères de leur vie, et qui continue malheureusement à faire encore des dégâts, de nombreuses solutions commencent à se présenter à nous.

Il faut donc se serrer les coudes, faire attention à ses proches, et surtout, prendre soin de soi-même. 

Sur cette conclusion, l’équipe Kilogrammes te souhaite une bonne journée.

On se retrouve vendredi prochain pour parler d’une superbe variété de cannabis : la Lemon Haze !

À vendredi !

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]