⚠️ Toutes les commandes contenant des produits en précommande seront expédiées dans une dizaine de jours. ⚠️

musculation

CBD et musculation

Connu pour ses vertus relaxantes, le CBD est un produit qui rencontre beaucoup de succès ces dernières années. Que ce soit ses bienfaits sur la peau, la douleur, le sommeil, le stress, etc. Grâce à ses innombrables propriétés, certains sportifs s’y sont intéressés, dont les pratiquant.es de musculation.

Alors est-ce que le CBD serait utile dans la pratique de la musculation ? Quels en seraient les avantages ? C’est ce que l’équipe Kilogrammes va t’expliquer dans cet article 🙂

Pourquoi prendre du CBD pour la musculation ?

Également connu sous le nom de cannabidiol, le CBD est l’une des nombreuses molécules se trouvant dans le cannabis, au même titre que le THC ou le CBN.

Cependant, à la différence de ces dernières, le CBD ne provoque pas d’effet psychoactif et encore moins d’addiction. Il permet simplement de profiter de ses effets relaxants et décontractants. C’est une molécule qui est très prisée par les amateurs de musculation et de fitness en raison de ses nombreux avantages. Et ce, pour plusieurs raisons 🙂

Récupération musculaire après l’entraînement

Après une séance d’entraînement, le corps est fatigué et le pratiquant peut ressentir des courbatures. Il lui faut donc du repos pour récupérer de cette séance et pouvoir enchaîner avec les autres séances de sport. C’est ce que l’on appelle communément dans le milieu “une récupération“. Or, en l’absence de cette fatigue intense, il pourrait s’entraîner plus régulièrement et donc accélérer sa croissance musculaire. C’est là que le CBD entre en jeu !

En effet, le CBD favorise la récupération musculaire après une séance de sport. Il se connecte alors aux récepteurs CB1 et CB2 dans le système endocannabinoïde (ECS) du corps pour réguler le métabolisme du pratiquant. Ainsi, il récupère plus vite, ce qui lui permet de s’entraîner plus régulièrement sans ressentir cette extrême fatigue.

Réduction de l’inflammation

Savais-tu que la pratique régulière d’une activité sportive entraîne une réaction inflammatoire dans le corps ? Ce phénomène se caractérise par des courbatures, plus ou moins intenses, qui se produisent pendant la phase de la construction musculaire.

Mais ce phénomène peut perturber la croissance des muscles, les empêchant de gagner en force et/ou en volume. C’est ce que l’on nomme le “catabolisme” musculaire, qui est en fait le phénomène où des molécules relativement grosses et complexes sont dégradées en molécules plus petites et plus simples. Cela peut amener à une perte de la masse musculaire, ce qui est l’exact inverse de ce que désir un pratiquant de musculation.

Mais c’est sans compter sur le CBD qui est en mesure de réguler certaines hormones relatives au catabolisme musculaire. Ainsi, il permet d’augmentation de la masse musculaire chez l’athlète, sans dopant 😉

Amélioration de la qualité du sommeil

Un entraînement rigoureux et régulier est la clé pour améliorer ses performances sportives. Mais il est parfois difficile de récupérer de ces sessions sportives, surtout si on s’entraîne le soir, à une heure pas loin de celle du coucher.

Et pourtant, le sommeil fait partie des nombreux facteurs que le corps utilise pour récupérer. Pour que le corps et les muscles se développent facilement et plus rapidement, le repos est primordial après chaque séance de sport.

Mais pour les sportifs qui souffrent de trouble du sommeil, ce n’est pas une mince affaire que de récupérer de leur session.
Heureusement, avec le CBD, il est possible de retrouver une bonne qualité de sommeil, grâce à ses effets décontractants et calmants, il agit directement sur les troubles du sommeil. En déjouant les impacts de l’anxiété et de la fatigue, le CBD permet à l’amateur de musculation d’avoir un sommeil de qualité et ainsi un corps plus enclin à se développer.

Réduction du stress

Le stress fait partie intégrante de la vie du sportif en musculation ; déjà, parce qu’il stresse ses muscles afin que ces derniers grossissent, mais lui aussi peut subir du stress, surtout s’il fait des compétitions.

Mais le stress fait également partie des facteurs qui empêchent le processus de récupération d’opérer, et par conséquent la croissance musculaire.

Mais le CBD peut aider en ce sens, puisque ce dernier agit sur l’activation des récepteurs de la sérotonine (hormone du bonheur), ce qui permet de réguler l’humeur et le bien-être.

Le sportif ressent moins de stress, peut être plus focalisé sur ses objectifs et peut récupérer plus facilement et rapidement.

Réduction de la douleur

Si tu as déjà pratiqué la musculation, tu sais qu’après une bonne session, les courbatures ne sont pas loin ! En général, on les ressent dès le lendemain de la session et elles peuvent durer parfois 4/5 jours ! C’est un phénomène naturel, elles sont dues à de minuscules fissures des fibres musculaires, à la suite d’un surcroît d’effort. Mais c’est une douleur bénigne, rassure-toi 😉

Malheureusement, avec la douleur/gêne qu’elles procurent, elles n’aident pas dans le processus de récupération… La bonne nouvelle est que le cannabidiol a la capacité d’empêcher la neurotransmission de la douleur en bloquant la signalisation des voies dédiées.

Ainsi, les courbatures font moins mal et/ou durent moins longtemps, ce qui est parfait pour récupérer plus rapidement de sa séance !

Sous quelle forme prendre le CBD pour la musculation ?

Il existe plusieurs produits CBD qui peuvent être utilisés dans le cadre de pratiques sportives, tout dépend du besoin d’une action plus ou moins rapide du CBD.

Par exemple, en consommant des fleurs CBD en infusion, qui peuvent être prisent dans le but d’une récupération optimale, le pouvoir d’action sera assez long à se faire ressentir. En effet, en ingestion, il faut compter le temps de digestion, qui peut prendre entre 2h et 4h, suivant si tu prends ton infusion en même temps que de la nourriture. C’est le produit idéal pour avoir un sommeil réparateur 🙂 Nos bonbons CBD sont le produit idéal, puisqu’en prime, ils contiennent de la mélatonine, la molécule responsable du sommeil 🙂

Mais tu peux également utiliser de l’huile CBD, en ingestion ou bien en application sur la zone. Comme l’huile rentre en contact direct avec l’épiderme ou les muqueuses, le cannabidiol atteint les vaisseaux sanguins rapidement et ses effets seront rapides à se faire sentir. Il suffit d’appliquer 2/3 gouttes sous la langue ou sur la zone 🙂

L’huile de CBD existe également sous forme de capsules ou de gélules. Celles-ci prennent plus de temps à agir, mais leurs actions sont beaucoup plus denses que la version “liquide” contenu dans les fioles.

Pour finir, les baumes et crèmes CBD sont également de bons produits, surtout post-séance, pour hydrater votre peau, diminuant l’inflammation musculaire et décontractant rapidement vos muscles.

Quelle dose de CBD pour la musculation ?

Quelle que soit la forme choisie, les produits CBD ont tous une posologie recommandée, qui permet une utilisation du produit dans les meilleures conditions.

Pour l’huile et les gélules, l’idéal est de prendre 20 à 30 mg par jour au début. Il est possible d’ajouter 20 mg supplémentaires si tu ressens peu les effets du CBD, et qu’une dose plus importante t’es nécessaire. Idéalement, il faudra éviter d’excéder la dose de 50 mg par jour.

Le CBD est une alternative naturelle, saine et sans effet secondaire, donc ça vaut le coup de l’utiliser, encore plus dans le cadre sportif. À utiliser avant et/ou après ta séance, c’est toi qui vois 😉

Et pourquoi ne pas te faire une petite cure CBD, histoire de récupérer au mieux de tes sessions ! 

Le CBD est-il autorisé dans le cadre de la musculation ?

Tu l’auras compris, le cannabidiol est un supplément parfait pour les adeptes de musculation. Mais peut-on prendre du CBD lors de compétitions sportives ?

Sache que cette molécule, qui est peu coûteuse et particulièrement efficace, est autorisée par la loi à condition qu’elle ne contienne pas plus de 0,3% de THC, d’après l’Agence Mondiale Anti-dopage. Toutefois, il existe une règle fondamentale qu’il faut respecter si l’on souhaite se lancer dans la compétition : Quel que soit la forme du produit CBD, ce dernier doit contenir exclusivement du CBD, et non du THC, du CBG et autre cannabinoïdes.

autofloraison

Les plants à autofloraison

Les plantes de cannabis à autofloraison, que l’on appelle aussi “autoflorissantes” ont gagné rapidement en popularité, devenant à la mode. De nombreux cultivateurs apprécient ce type de

Lire la suite
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]