Faut pas ecouter aku 

taille apicale

La taille apicale, qu’est-ce que c’est ?

Si vous avez déjà jardiné un peu, vous savez qu’il est nécessaire de tailler ces plantes afin que celles-ci produisent plus de fruits/fleurs ou tout simplement qu’elles restent esthétiquement plus jolies, car plus fournies.

Aujourd’hui, nous abordons l’une de ces techniques de taille qui est l’une des plus importantes : la taille apicale. Grâce à cette technique, vous pourrez transformer votre plante en un énorme arbuste plein de fleurs résineuses.

La taille apicale, ses origines

Les techniques de taille, ou techniques d’élagage comme on dit dans le milieu de la culture, ont été utilisées par des breeders experts depuis des temps immémoriaux, car elles offrent de grands avantages. En effet, ces dernières permettent de limiter la taille des plantes, offrant une acclimatation des cultures plus rapide et moins stressante, améliorant le rendement et la qualité de la résine de vos plants.

La technique la plus couramment utilisée est celle du méristème apical ou taille apicale. Celle-ci consiste à couper juste avant le dernier nœud de la branche principale de la plante.

Ce type de taille est utilisée pour contrôler la croissance de la plante, facile à pratiquer, ce qui en fait une technique plutôt populaire chez les cultivateurs, qu’ils soient experts ou non.

La taille apicale doit être faite de manière propre, en évitant que la plante subisse du stress. Pour cela, il est conseillé d’utiliser un objet tranchant, comme un sécateur par exemple, et de le désinfecter avant de passer au taillage.

Pourquoi utiliser la taille apicale ?

Le but de la taille apicale, c’est de diviser l’énergie qu’utilise la plante pour sa croissance, et pour cela, on prend les deux branches principales, qui se développent sous la forme d’un cône inversé, et l’on coupe l’une d’elle, ce qui va permettre de donner naissance à des plantes aux caractéristiques arbustives.

En effet, moins la plante à de branches, et moins elle disperse son énergie dans les autres branches, ce qui permet d’avoir un nombre de branches minime, mais avec un rendement intéressant.

Sur quelle plante pratiquer la taille apicale ?

C’est une technique qui est parfaite pour les plants à dominance sativa, car ces derniers auront tendance à s’étaler en hauteur, ce qui fait que la plante n’a plus assez d’énergie pour produire un rendement intéressant de fleurs CBD.

Par conséquent, tous les amoureux de sativa devrait être conscients de ce paramètre, afin de créer une culture avec un bon rendement.

Vous pouvez également voir des techniques de taille qui ressemble fortement à la taille apicale, comme c’est le cas de l’élagage FIM.

La seule différence est que dans l’élagage FIM l’effet hormonal est plus doux, ce qui permet d’avoir une taille moins agressive que la taille apicale.

C’est notamment grâce au fait qu’on élimine également moins de masse végétale puisqu’on coupe seulement les jeunes feuilles nouvellement formées.

Comment faire une taille apicale ?

Vous pouvez trouver des outils appropriés pour effectuer la taille en toute sécurité, avec du matériel d’élagage approprié comme une tailleuse. Celle-ci doit avoir des lames en acier inoxydable pour être efficace pour la taille, et si elle possède un manche confortable antidérapant c’est encore mieux !

Ce type de tailleuse peut couper des branches jusqu’à 2,54 centimètres de diamètre. Mais vous pouvez également utiliser un simple sécateur, mais pensez à le désinfecter avant la taille, surtout si ce dernier vous sert pour d’autres plants.

Le résultat d’une taille apicale

Plus vous ferez de taille apicale sur la plante, ce qui veut dire que cette technique sera appliquée sur plusieurs branches, plus elle développera de fleurs sur les nouvelles branches qui seront générées. En revanche, prenez en compte que la plante ne poussera plus en ligne droite et commencera à développer d’autres branches dans la zone en dessous de la coupe. Cela lui donnera alors une nouvelle apparence, qui pourra se montrer assez “touffue“, ce qui ne doit pas être négligé, surtout si vous avez fait pousser en indoor.

La taille apicale permet d’avoir des branches plus fortes et des bourgeons de haute qualité du fait que la plante, avec cette technique, tirera le meilleur parti de la lumière, donnant à la plante plus d’homogénéité que si nous la laissions pousser en hauteur.

Quand appliquer la taille apicale ?

Indoor

Il faut absolument que la taille se fasse au stade de la croissance, ainsi on peut profiter du pic de libération d’auxines dans la tige, ce qui provoquera un « choc » hormonal de grand impact sur la production de feuillage.

Comme nous l’avons signalé précédemment, en ce qui concerne les cultures d’intérieur, les décisions de taille doivent être prises en fonction de la hauteur finale des plantes que vous désirez obtenir et surtout tenir compte de l’espace total.

Vous pouvez procéder à la taille apicale environ 10 jours avant le changement de photopériode pour ce type de culture. Pour cela, il vous faudra observer la croissance des nouvelles branches et la réaction globale de la plante afin d’évaluer son stade de croissance.

Outdoor

À l’extérieur, la pratique sera similaire, mais vous aurez une photopériode plus “naturelle” puisqu’elle n’est pas offerte par des lampes LED. Ainsi, nous vous conseillons de procéder à la taille vers la fin du mois de juin, toujours en tenant compte de la taille de vos plants, bien entendu.

Une fois que la plante atteint 80 à 100 cm, vous pouvez commencer à appliquer la taille apicale, sans craindre d’affecter négativement son développement et le début de la floraison pour une taille apicale correcte à l’extérieur sans affecter négativement son développement et le début de la floraison.

Les plantsà auto-floraison

En ce qui concerne les plants à auto-floraison, comme leur croissance est plus rapide que les plants “ordinaires”, vous n’avez pas nécessairement besoin d’effectuer une taille. Bien au contraire, comme la plante à auto-floraison possède une croissance rapide, en la taillant, vous risquez de la stresser et donc de causer l’apparition de fleurs mâles, en raison de sa délicatesse hormonale.

Conclusion

Nous espérons que cet article vous aura aidé à y voir plus clair sur la taille apicale et son importance, en plus des petits conseils que l’équipe Kilogrammes vous a fourni.

Nous espérons que vous avez aimé notre article sur la taille apicale et n’oubliez pas de nous faire part de vos expériences de culture !

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]