⚠️ Toutes les commandes contenant des produits en précommande seront expédiées dans une dizaine de jours. ⚠️

greffe

Greffer plusieurs variétés de cannabis sur un seul plant

Ça serait tellement bien d’avoir des variétés différentes dans un seul jardin, mais c’est assez difficile à réaliser, car chacune d’elle a des besoins spécifiques. Et si on te disait que c’est possible d’avoir plusieurs plants sur UN SEUL pied ?

En effet, c’est possible grâce à une technique de jardinage particulière, qui s’appelle la “greffe”.  Mais est-ce compliqué de faire une greffe ?  À quelle variété s’adapte-t-elle le mieux ? Quels sont les avantages et les inconvénients de cette méthode ? L’équipe Kilogrammes t’explique tout cela en détail dans cet article de blog.

L’origine de la technique de greffe de plants

Si tu as déjà fait un jardin indoor, tu connais sûrement cette difficulté, qui est de faire une sélection et d’abandonner certaines variétés faute de place dans ton espace de culture.

Mais en utilisant la technique de la “greffe“, tu peux alors cultiver plusieurs variétés de cannabis sur le même plant ! 

La greffe est une pratique ancienne, couramment utiliser dans la culture alimentaire, notamment pour les arbres fruitiers par exemple. Aujourd’hui il n’existe pas ou peu de plant d’agrumes qui n’aient pas subi de greffes 😉

Ces greffes peuvent faire gagner énormément de temps aux producteurs et aux horticulteurs ! Cette technique permet d’améliorer la taille des fruits, la durée de conservation, la teneur en sucre des fruits, etc. 

Comment faire une greffe ? 

Ce processus se fait par assemblage, ce qui veut dire que l’on peut par exemple cultiver un plant qui produit des fleurs pauvres en cannabinoïdes mais qui résiste aux maladies et aux parasites et sur le même plant, on greffe un autre plant de cannabis, qui possède d’autres caractéristiques intéressantes, comme sa taille ou le goût de ses fleurs

Une plante pour cinq variétés différentes

Outre la possibilité d’utiliser les différentes propriétés des diverses variétés de cannabis qui existent, certains cultivateurs utilisent la technique de greffe pour cultiver une plante avec plusieurs variétés différentes, ce qui leur permet de gagner en place dans le jardin. 

Bien que la greffe soit couramment utilisée dans la culture d’arbres fruities, comme on te l’a dit juste avant, la greffe chez les plants de weed, c’est un peu plus complexe.  C’est parce que le greffage est plus courant sur les arbres et les plantes vivaces, mais concernant les plantes annuelles, on en entend moins parler.

C’est justement parce que le cannabis est une plante annuelle, avec des cycles de croissance courts, que l’opération de l’assemblage est plus complexe que sur un arbre fruitier, et que cela demande du temps et de l’énergie, à la plante.

Il est aisé de comprendre qu’assembler des variétés avec des temps de floraison différents entraînera fatalement des complications, notamment lorsqu’il s’agit de nourrir la plante… De plus, le produit fini ne sera pas toujours de la même qualité que s’il provenait d’un plant “conventionnel”.

Comment faire une greffe de plant de cannabis ?

Le terme “assemblage végétal“, que l’on nomme également greffe décrit généralement une méthode de multiplication végétative, qui ne se font pas par l’acte de fertilisation ou le transfert de semence héréditaire d’un organisme à un autre, comme c’est le cas pour la technique de bouturage par exemple.

Cette technique consiste à relier une branche coupée d’une plante “le greffon” et sa transplantation sur un autre plant appelé “hôte”. Au fil du temps, les deux plantes vont fusionner en une seule plante, le greffon peut garder certaines de ses propriétés et caractéristique d’origine, principalement ceux qui concerne le goût et son profil chimique, et en même temps acquérir de nouveau traits de l’hôte.

Pour procéder à une greffe, il te faudra un peu de matériel, comme :

  • Un sécateur
  • Une lame, un couteau tranchant ou une paire de ciseaux
  • Du film étirable, qui servira de bandage pour la greffe
  • Des sacs en plastique, avec un moyen de scellement
  • Un pulvérisateur contenant une solution d’irrigation et un peu d’engrais
  • Du fil galvanisé ou bien des fils métalliques
  • Un verre d’eau
  • Une planche à découper propre et désinfectée

La procédure de greffe de cannabis

  1. Choisis une plante de cannabis saine à partir de laquelle tu coupes une branche qui te servira de greffon.
  2. Trouve ensuite une zone saine sur une autre plante de weed qui servira à recevoir ton greffon. Assure-toi que la branche du greffon et ta zone de greffage soient de diamètre identique, afin que la greffe soit optimale.
  3. Retire la majeure partie des feuilles du greffon, en veillant à laisser tout de même quelques feuilles au sommet de ta branche.
  4. Coupe ton greffon à l’aide de ciseaux et transfère-le rapidement sur ton plant “hôte”.
  5. Après la coupe, mets ton greffon dans un verre d’eau.
  6. Vaporise largement ton greffon et la zone à utiliser avec un peu de solution d’enracinement puis retire ton greffon du verre d’eau et connecte-le doucement à ta branche “hôte”.
  7. Une fois que le greffon et l’hôte sont “connectés”, serre-les fermement et enveloppe-les tous les deux dans le film étirable.
  8. Ensuite pose un fil galvanisé en croix autour de ton montage afin de renforcer la liaison entre tes deux plants.

Après quelques jours, les deux bouts de plants de cannabis devraient fusionner en une seule plante.

Les petits plus de Kilogrammes

  • Il est recommandé de bien ajuster tes branches à connecter, notamment en coupant de manière à ce que les deux bouts collent parfaitement
  • Arrose abondamment environ une heure avant d’effectuer ta greffe.
  • Le greffon aura l’air flétri pendant les trois premiers jours mais ne t’inquiète pas ! Le processus devrait prendre environ deux semaines jusqu’à la récupération complète de ton greffon.
  • Un plant féminin peut être greffé sur un plant mâle et inversement 🙂

Avec un peu de patience, et surtout en évitant de pousser ton plant à poursuivre sa croissance, tu devrais constater que ton plant “hôte” a accepté le greffon, et que tu as une toute nouvelle plante !

Cet article t’a plu ? N’hésite pas à aller checker celui-ci ou encore celui-là, qui te donneront également des conseils pour réaliser le parfait jardin de marijuana !

autofloraison

Les plants à autofloraison

Les plantes de cannabis à autofloraison, que l’on appelle aussi “autoflorissantes” ont gagné rapidement en popularité, devenant à la mode. De nombreux cultivateurs apprécient ce type de

Lire la suite
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]