Une plante CBD naturelle ou bien féminisée ?

Plant naturel VS Plant féminisé (Graines de Cannabis)

Alors aujourd’hui on se lance dans la jardinerie ! Mais pas n’importe laquelle puisqu’on va aborder le sujet des plants naturels et des plants féminisés.

Vous avez peut-être déjà entendu que certaines plantes pouvaient subir des croisements afin de choisir des caractéristiques génétiques précises. Et bien pour la féminisation d’une plante c’est un peu la même chose.

Mais pourquoi féminiser une plante ? Quelle est la différence entre un plant naturel et un plant féminisé ? Pourquoi les cultivateurs et cultivatrices de cannabis (et autres plantes) préfèrent-ils les plants féminisés aux autres ?

C’est ce que Kilogrammes va vous expliquer aujourd’hui.

La pollinisation du cannabis 

La culture du cannabis, comme d’autres plantes d’ailleurs, fonctionne par pollinisation. Alors on va faire un rapide cours sur ce phénomène qu’est la pollinisation.

Il faut savoir que les végétaux disposent de deux modes de reproduction :

  • Asexuel : ce sont les boutures, les marcottages ou les greffes,
  • Sexuel : production de graines via la pollinisation.

Ici, on parlera de la reproduction sexuelle des plants. Ce type de méthode permet de faire des croisements contrôlés des plants, et d’obtenir des variétés avec des fleurs résineuses, des trichomes et des profils riches en cannabinoïdes.

Et comme il s’agit d’une reproduction sexuelle, il y a donc des plants mâles et des plants femelles. Et ce sont ces derniers qui procurent les caractéristiques de la plante. 

Dans sa constitution de base, le plant de cannabis est destiné à produire 50 % de graines femelles et 50 % de graines mâles.

Or, si les femelles sont pollinisées, elles donnent plus de graines, et n’ont plus assez d’énergie pour produire de belles têtes bien charnues

Mais il existe plusieurs méthodes pour éviter ce type d’événement.

Comment éviter la pollinisation des plants de cannabis femelles ?

Qui a envie de consommer un bourgeon de cannabis emplit de graines ? Personne, on est d’accord ! Alors pour éviter cela, vous pouvez apprendre à identifier les plants mâles et les signes de la pollinisation, et ainsi, vous pouvez éliminer ces plants pour sauver les femelles restantes.

De plus, il sera intéressant de reconnaître également quand une femelle est pollinisée, ce qui vous permettra de recommencer à zéro avant qu’il ne soit trop tard.

Et c’est pour cela que la question de créer uniquement des plants femelles est venue dans la tête de certain.e.s breeders.

Eh bien, c’est là qu’entre en jeu la technique de féminisation : deux méthodes qui permettent de manipuler le plant de cannabis pour ne produire que des femelles à partir de la graine à chaque fois.

Le principe derrière la féminisation repose sur le fait que les plants femelles sont forcés de produire du pollen, qui à son tour est utilisé pour polliniser les autres plants femelles.

Le résultat ? Vos graines seront féminisées, sans risque de pollinisation.

Conclusion

Le plant naturel a l’avantage de laisser place à quelques surprises, pouvant créer de nouvelles variétés, tandis que le plant féminisé permet un contrôle presque parfait sur la récolte, mais nous sommes sûr.e.s dans ce type de cas, de n’avoir aucun croisement qui se fait puisqu’il n’y a aucun mâle pour fertiliser les femelles.

Les deux types de plants sont donc intéressants à avoir, en fonction de ce que vous désirez avoir au final dans votre jardin.

Faire du lait au CBD

Faire du lait au CBD

Le lait, un des ingrédients phare que tout bon cuisinier se doit d’avoir dans son garde-manger. Le plus commun reste le lait de vache, mais

Lire la suite