Faut pas ecouter aku 

boutique CBD

Comment ouvrir une boutique CBD en France ?

Envie de te lancer dans le business du CBD ? Le marché français est l’un des plus favorables à cette industrie, non seulement sur le plan légal, mais aussi en termes d’opportunités. Toutefois, ouvrir une boutique CBD en France reste une décision sérieuse. Elle ne peut être prise sans une bonne maîtrise des règles qui entoure ce domaine.

Alors, quelles sont-elles concrètement ? L’équipe Kilogrammes t’apporte quelques éléments de réponses.

Étape 1 :  Connaître la législation en vigueur sur la commercialisation du CBD

Tu ne peux pas ouvrir une boutique CBD dans un secteur aussi réglementé, sans en connaître la réglementation en vigueur. En effet, la commercialisation du cannabidiol est légale, mais sous certaines conditions, à savoir :

  • le CBD doit être extrait des variétés de chanvre dont la teneur en THC n’excède pas 0,3% ;
  • les produits CBD ne peuvent pas être vendus à des mineurs, au même titre que l’alcool ;
  • les fleurs CBD dont les produits sont issus doivent apparaître sur le registre LegiFfance ;

Étape 2 : Opter pour un système de vente qui vous ressemble

Il existe plusieurs façons de commercialiser des articles CBD, que ce soit en ligne ou bien dans une boutique CBD physique.

Concrètement, tu peux opter pour créer ton propre commerce CBD, avec ton propre portefeuille client, tes fournisseurs, etc. ou bien tu peux opter pour une franchise.

Ces deux méthodes ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients.

Ouvrir un shop CBD indépendant

Si tu as choisi d’ouvrir ta propre boutique CBD, félicitations à toi avant tout ! Les avantages du shop indépendant, c’est que tu es seul.e maître/maîtresse à bord pour décider de l’avenir de ton entreprise.

Tu peux alors choisir tes produits, leur packaging, comment les présenter en boutique, etc. Mais ce type de vente peut être contraignant, notamment au niveau du nombre de tâches à effectuer, entraînant parfois de la fatigue, qu’elle soit physique ou nerveuse.

En effet, vu que tu es le/la seul.e à gérer tout ce qui concerne le réassort des produits, contacter les producteurs, convenir du prix, etc. Sans parler de la mise en boutique de tes produits, du graphisme des emballages… c’est quelque chose auxquels les futur.e.s vendeur.se.s de CBD doivent s’attendre à affronter en choisissant d’ouvrir une boutique CBD indépendante.

Ouvrir sa boutique CBD en ligne

Il est possible d’ouvrir un site marchand, qui te permettrait de vendre tes produits CBD en ligne. En effet, depuis quelques années, et encore plus depuis la pandémie de COVID-19 qui a touché le monde entier, les ventes sur Internet ont le vent en poupe !

C’est une technique de vente qui possède ses avantages, comme ses inconvénients.

Les avantages, sont que tes futur.e.s client.e.s n’ont pas à se déplacer dans une boutique CBD physique, il leur suffit de commander de n’importe quel endroit qui possède une connexion internet, que ce soit dans un café, dans leur canapé, et même depuis leur lit !

De plus, tu n’as pas besoin de tenir une boutique physique, il te suffit d’avoir un entrepôt pour pouvoir stocker tes produits, et tu peux ensuite tout gérer depuis ton ordinateur. Ainsi, tu peux toucher des consommateurs un peu partout dans le monde !

Mais l’e-commerce possède également ses inconvénients, comme le fait que la concurrence est parfois rude. En effet, depuis 2018, on voit fleurir un peu partout des boutiques CBD, que ce soit des magasins physiques, ou bien des sites internet.

De plus, il te faudra engager une équipe d’experts, afin de pouvoir surmonter les problèmes techniques que pourrait rencontrer ta boutique CBD en ligne. En prime, il te faudra t’occuper de l’expédition des produits commandés, ce qui demande d’avoir un minimum de places et de temps pour réaliser cette tâche.

Ouvrir une franchise CBD

La franchise est le moyen le plus intéressant d’ouvrir une boutique de CBD en France, que ce soit pour la vente d’huile, d’e-liquide, d’infusions ou autres. Cette option te permet de travailler avec un grossiste CBD et de bénéficier de la notoriété d’une grande marque.

Grâce à la formule de la franchise, tu te positionne en tant qu’intermédiaire entre une marque et les consommateurs. Tu ne t’encombres donc pas des contraintes liées à la production.

Opter pour une franchise comporte plusieurs avantages :

  • Tu bénéficies d’une solution clé en main ;
  • Tu es propriétaires à 100% des produits que tu commercialise ;
  • Tu bénéficies de tarifs préférentiels très intéressants ;
  • Tu profites de marges intéressantes sur la vente des produits ;
  • Tu limites les risques liés à l’approvisionnement des produits ;
  • Tu as accès à des produits conformes aux normes de qualité ;
  • Tu as accès à des produits certifiés en laboratoire.

On va se consacrer sur les étapes à suivre pour ouvrir un shop franchisé. Mais peut-être qu’on va traiter aussi de celles nécessaires pour ouvrir un shop CBD indépendant dans un autre article 😉

Étape 3 : Se renseigner sur les conditions de la franchise

Dès le moment où tu as décidé d’être revendeur de CBD en optant pour la franchise, l’étape suivante consiste à bien choisir ton grossiste. En France, plusieurs marques se positionnent et la plupart sont des grossistes producteurs. Ils proposent la plupart des produits appréciés par les consommateurs (huile, e-liquide, infusion…).

Il est important de choisir un fournisseur de CBD en gros capable de fournir les résultats des analyses réalisés dans un laboratoire homologué, attestant ainsi du taux légal de CBD et de THC dans les produits. Il doit également fournir un certificat de traçabilité pour vous garantir de la provenance des fleurs ayant servi à créer leurs produits.

En outre, renseigne-toi sur les conditions de la franchise afin d’ouvrir ta boutique CBD en France. Cela prend en compte :

  • le contenu du contrat de franchise ;
  • le montant du droit d’entrée ;
  • les modalités de prélèvements de royalties (sur le chiffre d’affaires ou sur le produit) ;
  • la formation à la connaissance des produits de la marque et du métier de revendeur ;
  • l’assistance à la création d’entreprise ;
  • le suivi à l’ouverture de la boutique CBD;
  • les modalités de livraison des produits ; etc.

Étape 4 : Trouver un bon local

C’est la recherche de ton futur local que va dépendre la viabilité de ton projet. En effet, le local doit être situé dans une zone de chalandise où la demande est relativement forte. Pour cela, il est important d’avoir fait une étude du marché, pour être sûr.e de connaître le marché de consommateurs.

Il est également conseillé, en plus de la boutique physique, d’avoir une boutique CBD en ligne pour donner plus de visibilité à ton activité. Selon l’Enquête sur les consommateurs de CBD en France, réalisée en septembre 2018 par E-liquide-cbd.info, 48% des consommateurs ont connu le CBD grâce à Internet, 41% par le bouche-à-oreille et 11% par d’autres moyens.

Connaître le coût de l’ouverture d’une boutique CBD

Si tu as décidé d’ouvrir une boutique CBD physique, tu dois en connaître le coût, qui vient s’ajouter aux droits d’entrée en tant que partenaire. En fonction de l’enseigne, tu dois prévoir en moyenne :

    • 1000 € pour la création de la société, ce qui inclut les démarches administratives, les frais de dossier, le tarif de l’expert-comptable si tu en engages un pour t’accompagner ;
    • 1000 € pour l’aménagement extérieur du local. Tout dépend de l’enseigne d’une part et des dimensions de la vitrine de la boutique d’autre part ;
    • 3000 € pour l’aménagement intérieur, ce qui implique la peinture, les travaux d’aménagement, la décoration, les biens professionnels, la caisse enregistreuse avec fonctions tactiles et digitales aux normes NF ;
    • 3000 à 5000 € pour l’achat des produits à base de CBD.

    À ces coûts, il faut ajouter la location du local. En tout, le budget à prévoir se trouve entre 15 000 € et 17 000 € et peut monter jusqu’à 20 000 €. C’est donc un projet qui demande du financement et beaucoup de réflexion avant de se lancer dans l’aventure du CBD.

Faire du dropshipping CBD en France

Comme on l’a suggéré plus haut dans cet article, tu peux envisager d’ouvrir une boutique en ligne. Cependant, contrairement à la franchise, où tu bénéficies de la reconnaissance de la marque par les consommateurs, et donc de leur popularité. Ici, il est seulement question d’utiliser les produits de ton fournisseur, pour les accommoder ensuite à ta propre marque.

Ainsi, tu peux changer le packaging, mais il te faudra également t’occuper de la promotion du produit, de promouvoir ses qualités, et ainsi convaincre les client.e.s d’acheter chez toi et pas ailleurs. Et ça, sans aucune aide de ton fournisseur, car ce dernier s’occupe seulement de t’apporter les produits que tu souhaites vendre par la suite.

En revanche, si le client achète un produit dans ta boutique, et bien tu n’as pas à t’occuper de l’expédition, puisque c’est ton fournisseur qui s’en chargera à ta place. De plus, c’est également cette même entreprise qui va s’occuper du SAV des produits, même si c’est toi qui en faite la “promotion”.

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]