⚠️ Toutes les commandes contenant des produits en précommande seront expédiées dans une dizaine de jours. ⚠️

thaïlande

Le cannabis est désormais légal en Thaïlande

La Thaïlande vient de légaliser le cannabis et se lance dans sa commercialisation. Ce pays, qui était il n’y a pas si longtemps de ça doté de l’une des politiques antidrogue les plus strictes au monde, vient de tourner sa chemise.

Le 09 juin 2022, la Food and Drug Administration Thaïlandaise a retiré la weed et le chanvre de la liste des stupéfiants de catégorie 5. Ainsi, ces plantes sont dépénalisées, ce qui permet aux cultivateurs de faire pousser et de vendre leur récolte en toute légalité.

Cependant, il existe certaines règles à suivre, car cette légalisation possède ses propres limites. Notre équipe Kilogrammes t’en dit plus !

Une sacrée avancée législative

En théorie, cette nouvelle législation permet aux thaïlandais.es de cultiver et vendre leurs plantations de marijuana. En pratique, il s’agit uniquement d’un usage à des fins médicales, mais ça permettra tout de même au pays d’être, selon le gouvernement, une “plaque tournante de la marijuana” en Asie du Sud-Est.

C’est pourquoi on voit des centaines de commerces d’un nouveau genre arriver sur le marché depuis l’annonce du 09 juin. Infusion de cannabis, brownie au haschich, ce sont de nombreux “weed truck” qui s’installent petit à petit.

En l’espace d’à peine 1 mois, c’est près d’un million de cultivateurs qui se sont inscrits sur le portail gouvernemental pour obtenir l’autorisation de cultiver et de vendre de la weed. Certains ont profité de cette nouvelle législation pour cultiver pour leur consommation personnelle, d’autres pour des raisons commerciales.

Autre avantage de l’annonce du 09 juin : 4.000 prisonniers ont été libérés ou ont vu leur peine allégée. C’est un véritable tournant qu’est en train de prendre la Thaïlande !

Une liberté limitée

Malgré ce progrès (phénoménal !) la liberté n’est pas totale, puisqu’il est interdit de fumer dans les lieux publics par exemple, car la fumée de cannabis est considérée comme une gêne pour autrui et le contrevenant risque jusqu’à 678 euros d’amende, quand même !

De plus, le taux de THC ne doit pas dépasser 0,2 %, ce qui est plus faible qu’en Europe, qui est de 0.3 % de THC maximum.

On peut donc se demander si tout le monde est d’accord avec cette libéralisation, et la réponse est globalement affirmative.

En effet, 62 % des thaïlandais.es se disent intéressé.es par la consommation des produits contenant du cannabis, et un habitant sur deux avait déjà fumé avant le passage de la nouvelle loi. Mais cette législation ne plaît pas à tout le monde.

Bien que l’usage du cannabis ne soit autorisée qu’à partir de l’âge 20 ans, des associations craignent de voir des adolescents, voire des enfants, s’adonner à ce nouveau “type de loisir”. Et les généraux craignent que l’image de la Thaïlande soit dégradée auprès des pays étrangers.

Un atout pour le tourisme

En attendant, ce sont les petits agriculteurs qui se frottent les mains ! Personne ne l’avouera, mais la culture et la vente de cannabis, et surtout sa dépénalisation, ça a un impact positif sur le tourisme !

Bon, ça marche pas dans tous les pays, comme au Canada par exemple, mais il faut savoir que hors période de pandémie, ce pays asiatique est la 9e destination touristique au monde, avec 40 millions de touristes étrangers en 2019.

Depuis le COVID-19, elle a souffert financièrement de ce manque d’affluence touristique, et l’autorisation de la culture et de la vente de weed va très certainement aider à renflouer les caisses de l’État 🙂

Peut-on apporter ses propres produits au cannabis en Thaïlande ?

On te le déconseille très fortement, car selon les directives de l’Autorité du tourisme de Thaïlande, tous les produits issus de cannabis ou de chanvre ayant un taux de THC supérieur à 0.2 % font toujours partie de la liste des stupéfiants de catégorie 5.

Cela signifie que tu cours un risque très élevé en apportant tes produits préférés dans ce pays ! D’ailleurs, ce n’est pas le seul pays qui possède sa propre législation sur l’importation de produits à base de cannabis, on t’a fait un petit article à ce sujet 😉

Mais elle réfléchit à la création de zones publiques spéciales où les amateurs de j. pourront fumer du cannabis librement. Bien que la police devrait procéder régulièrement à des contrôles pour s’assurer de la conformité des produits, ça serait encore un grand pas pour les consommateurs qui serait fait ! D’ailleurs, l’Office de contrôle des drogues thaïlandais tient à signaler que :

“Si les policiers trouvent des produits contenant de l’huile de cannabis sans autorisation ou qui ne sont pas certifiés par la Food and Drug Administration, la police peut saisir ces produits pour les tester plus tard dans un laboratoire (…) avant de porter plainte contre les malfaiteurs”

L’ambassade de France en Thaïlande tient à rappeler que :

” Fumer du cannabis et du chanvre dans les lieux publics reste illégal en Thaïlande. Toute personne consommant du cannabis en public est passible d’une amende de 25.000 baths (environ 700 €) et de trois mois de prison” publié sur leur site ce 17 août 2022.

Conclusion

Bien que l’avancée paraisse minime en termes d’usage et de culture du cannabis, cela reste le résultat d’une véritable révolution sociétale que la Thaïlande est en train de vivre !

Étant l’un des seuls pays asiatiques a autorisé la marijuana à rentrer sur le marché, cela pourrait donner envie aux autres pays de suivre le même chemin, et pourquoi pas, d’aller plus loin en matière de législation :),

autofloraison

Les plants à autofloraison

Les plantes de cannabis à autofloraison, que l’on appelle aussi “autoflorissantes” ont gagné rapidement en popularité, devenant à la mode. De nombreux cultivateurs apprécient ce type de

Lire la suite
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]