⚠️ Toutes les commandes contenant des produits en précommande seront expédiées sous 5 jours ouvrés. ⚠️

âge pour consommer du CBD

À partir de quel âge peut-on consommer du CBD ?

En Francele CBD est déconseillé au moins de 18 ans, et ce, pour plusieurs raisons. Alors, bien que juridiquement, aucune réglementation nationale ne vient confirmer cette interdiction. C’est notamment dû au flou juridique entourant le cannabidiol, mais il reste interdit aux mineurs au même titre que l’alcool ou encore les cigarettes.

Pourtant, on sait que le CBD n’est pas un psychotrope, qu’il est quasi impossible de faire un surdosage et qu’il n’apporte pas d’effets secondaires indésirables, alors pourquoi l’interdire aux mineurs ?

L’équipe Kilogrammes s’est penchée sur le sujet, et te délivre sa conclusion dans cet article.

La présence de THC dans le chanvre

L’une des raisons pour lesquelles le CBD est interdit aux mineurs, c’est souvent celle relative à la présence éventuelle – même infime – de THC dans les produits à base de cannabidiol.

Le THC est strictement interdit en France, car il c’est une molécule connue pour procurer des effets psychoactifs. Alors oui, même si les produits CBD ne doivent pas avoir un taux de THC dépassant les 0.3 %, ces mêmes produits sont interdits pour cette raison.

CBD VS cannabis : la confusion persiste

D’autres raisons font que la vente et la consommation de CBD est interdite aux mineurs, c’est l’existence d’un amalgame persistant entre le CBD et le cannabis. Bien que l’on sache que les effets psychoactifs du CBD n’existent pas, puisqu’il n’est pas un psychotrope, l’interdiction du CBD permettrait d’éviter que les mineurs n’espèrent trouver dans ce dernier des effets de high (pourtant inexistants !).

Donc, en raison d’une certaine ressemblance des produits CBD avec les produits contenant du THC, la vente des produits à base de cannabidiol comme les fleurs ou l’huile de CBD est interdite aux mineurs.

Principe de précaution sur les vertus du CBD

Bien que l’on recense de nombreuses vertus associées au cannabidiol, on ne peut associer ces bienfaits à une quelconque notion médicale, car ils restent des “suppositions”. Les scientifiques comme les législateurs manquent de recul au sujet de ce cannabinoïde… Les études sur le CBD, bien que nombreuses, ne sont pas suffisantes pour prouver les vertus de cette molécule.

C’est donc par principe de précaution que les autorités françaises ont décidé que le CBD serait interdit au moins de 18 ans.

Âge limite et CBD : différence entre la France et l’étranger

Tu n’es pas sans savoir que chaque pays promulgue ses propres lois, c’est pour cela qu’en France, la majorité est fixée à 18 ans, raison pour laquelle le CBD est déconseillé aux mineurs et donc aux personnes de moins de 18 ans. Mais ce n’est pas le cas pour les pays voisins, ou même les continents, ce qui est le cas pour les États-Unis par exemple, où la majorité est établie à 21 ans.

Ce qui veut dire qu’aux USA, la consommation de cannabidiol est autorisée à partir de 21 ans, donc si tu te rends sur le continent américain, fais bien attention de t’assurer d’avoir l’âge requis pour consommer des produits CBD.

Ainsi, si tu as l’habitude de voyage ou simplement que tu as prévu de passer tes vacances ailleurs qu’en France, renseigne-toi sur les lois qui entoure la consommation du CBD et l’âge légal pour en consommer. Ça t’évitera des mauvaises surprises 😉

Traitement à base de CBD

Certaines études tendent à défendre l’utilité du CBD dans le traitement de certaines pathologies, comme l’épilepsie ou encore le TDAH, qui sont les troubles déficitaires de l’attention avec hyperactivité. Il existerait des traitements à base de CBD qui permettraient d’atténuer les symptômes relatifs ce type de pathologie.

Bien que les résultats soient parfois considérés comme prometteurs, ils sont loin d’être suffisamment probants pour conseiller aux parents et aux autres adultes de donner des produits à base de CBD à leurs enfants.

De toute manière, en France, le CBD n’est pas considéré comme un traitement, mais comme un complément alimentaire. Ce qui veut tout dire au niveau législatif ! De plus, en raison des expériences qui sont encore trop peu nombreuses, le CBD est également déconseillé aux femmes enceintes.

Dans tous les cas, il est toujours recommandé d’aller demander l’avis d’un spécialiste de santé si tu as le moindre doute sur la consommation de produits riche en CBD.

Conclusion

Alors même si c’est assez contraignant, autant pour les futurs consommateurs que pour les boutiques CBD, ce n’est pas pour embêter le monde que les shops CBD en ligne demande l’âge du visiteur, puisque tu l’auras compris, la vente de CBD, sous n’importe quelle forme, est interdite aux mineurs.

Et c’est pareil si tu te rends dans une boutique physique, puisque le vendeur a le droit de te demander ta carte d’identité, comme c’est le cas pour l’achat d’alcool ou de cigarettes 😉

Peut-être que cette réglementation changera avec le temps, mais en attendant, il est demandé aux jeunes de moins de 18 ans de se montrer patient, leur tour viendra 😉

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]