⚠️ Toutes les commandes contenant des produits en précommande seront expédiées dans une dizaine de jours. ⚠️

autofloraison

Les plants à autofloraison

Les plantes de cannabis à autofloraison, que l’on appelle aussi “autoflorissantes” ont gagné rapidement en popularité, devenant à la mode. De nombreux cultivateurs apprécient ce type de graines, notamment pour leur petite taille ou encore pour leur cycle de culture rapide, qui fait de ces génétiques un incontournable des jardins de weed.

Mais pourquoi sont-elles si présentes chez les breeders ? Quels sont les avantages de ce type de graines ? C’est ce que l’équipe Kilogrammes va t’expliquer dans cet article de blog.

Comment cultiver les plantes de cannabis à autofloraison ?

Pour tirer le meilleur des plants à autofloraison, que ce soit sur le plan gustatif, mais aussi productif, il faut s’y connaître un minimum.

Bien qu’elles aient besoin d’un minimum d’attention, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas s’en occuper du tout, enfin, pas si tu espères avoir des rendements intéressants.

La particularité des plants autoflo, c’est le fait qu’ils ne dépendent pas de la photopériode pour avoir une belle croissance. Autrement dit, le stade de croissance d’un plant de cannabis à autofloraison ne dépendra pas de la quantité de lumière (ou plutôt d’obscurité) qu’elle reçoit en journée.

Elles vont alors pousser assez rapidement et atteignent leur maturité vers l’âge de 10/11 semaines. Ce qui fait que les cultivateurs peuvent faire plusieurs récoltes au cours de l’année.

Certaines variétés vont même prendre 6 ou 7 semaines pour arriver à terme, une fois la croissance terminée. Cette durée dépendant donc de la variété choisie et/ou conditions environnementales, ce qui agira sur la floraison, qui pourra être plus longue ou plus courte.

Quelle culture pour les plants à autofloraison ?

Suivant la variété, ton équipement et puis surtout la place que tu as pour faire un jardin, tu peux opter pour de l’indoor, de l’outdoor et pourquoi pas, du greenhouse.

La culture outdoor pour des graines à autoflo

La culture en outdoor peut être fait à n’importe quelle période de l’année, mais le moment le plus propice, c’est l’été. Les températures sont les plus favorables, et le soleil généreux, ce qui favorisera une croissance constante, tandis que les longues journées d’été stimuleront le métabolisme des plantes qui offriront tout leur potentiel.

La culture indoor pour des plants de cannabis à autofloraison

Pour ce qui est de la culture en intérieur, le fait qu’il n’y ait pas besoin de gérer les temps de d’éclairage, ça va te permettre de ne pas stresser sur le temps de luminosité à offrir à tes plants. Et donc tu ne risques pas de faire foirer la croissance de ta weed, ce qui n’est pas négligeable !

La culture greenhouse pour les plants autoflo

Le greenhouse, c’est un peu la méthode parfaite pour les plants à autofloraison, puisqu’ils profitent au mieux du soleil, ce qui promet de belles têtes résineuses. Et en primes, on évite les intempéries, qui peuvent stresser les cultures, ce qui permet encore une fois, d’optimiser la récolte.

Attention cependant, ce n’est pas parce que les plantes de cannabis à auto-floraison n’ont pas spécialement besoin de photopériode, cela ne veut pas dire que tu dois négliger les autres paramètres qui peuvent t’apporter un rendement conséquent.

L’azote dans la culture à autofloraison

Il est important de prendre en compte la quantité d’azote présente dans chaque engrais pour éviter une saturation en azote ! Si jamais cela t’arrive, sache que tu peux le détecter si tu vois tes plants prendre une structure élancée et feuillue. Dans ce cas, on te conseille de pratiquer un léger rinçage des racines pour maintenir des concentrations en nutriments toujours adaptées selon le stade de vie des plantes.

D’ailleurs, pour éviter ce genre d’événement, on te conseille d’utiliser de l’engrais en quantité suffisante pour les plantes les plus demandeuses. Et pour celles qui sont moins gourmandes, tu peux diluer la solution nutritive avec un peu d’eau pour obtenir une concentration moins forte, qui satisfera les plantes nécessitant le moins d’engrais.

Cycle de culture du cannabis à auto floraison

Les 3 premières semaines, les graines sont au stade de “semis”, qui est une période pendant laquelle elles vont développer leurs premières séries de feuilles. Et c’est également à ce moment qu’il faut que tu lui donnes un mélange de nutriment doux, qui pourra l’aider dans son développement.

À la fin de la 3e semaine, la plupart des plants montreront des signes “sexués“. C’est le meilleur moment pour trouver les mâles et les retirer de ton jardin, avant qu’ils ne se mettent à polliniser tout ton jardin.

Ensuite, entre la semaine 4 et la semaine 6, les plants commencent généralement à avoir une belle croissance. Communément appelé le stade de pré-floraison, c’est la période pendant laquelle les plants croissance la plus profonde. Ce qui veut dire qu’elles grandissent à vitesse grand V !

Ensuite, au début de la 7e semaine, la plupart des plants ont fini leur croissance, les bourgeons apparaissent, grossissent et deviennent plus denses. Les têtes de trichomes sont bien développées et émettent un parfum puissant qui donne l’eau à la bouche !

La semaine 10 et 11 arrivent pour les cultivateurs qui ont attendu d’ajouter les éléments nutritifs pour la floraison jusqu’aux semaines 5 et 6 pourront alors voir le développement de leur fleur se poursuivre.

Conclusion

Bien que les fleurs à auto floraison aient la réputation de donner des petites têtes, ce type de cannabis présente en fait de nombreux avantages, en particularité le fait qu’il utilise un espace limité dans ton jardin ou bien encore qu’il offre des récoltes plus nombreuses que sur les plants classiques.

Alors qu’attends-tu pour sauter le pas et tester les graines à auto-floraison ?

N’hésite pas à nous montrer le résultat en MP sur notre compte Insta 🙂

autofloraison

Les plants à autofloraison

Les plantes de cannabis à autofloraison, que l’on appelle aussi “autoflorissantes” ont gagné rapidement en popularité, devenant à la mode. De nombreux cultivateurs apprécient ce type de

Lire la suite
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]